Beauté

Bien-être

Business

Enseignes de fitness : le sport en ligne prend son envol

Fitness sport en ligne

Contraintes de fermer leurs clubs depuis plus de deux mois, les enseignes de fitness tentent de pérenniser leur offre digitale, comme Appart Fitness ou Fitness Park, tout en jouant la carte des ordonnances médicales.  

Le reconfinement a été décisif. Fin octobre, le réseau Appart Fitness, dont la moitié des salles est en franchise, a décidé de professionnaliser ses cours en ligne, en investissant dans un studio TV professionnel. Objectif : alimenter une plateforme de cours en VOD. «L’offre est pléthorique sur Youtube, il fallait se démarquer», expliquait aux Echos son patron, Thibault de Morel, au début du mois décembre.

Pour coller au marché, la plateforme de fitness a été conçue selon les codes des séries diffusées sur Netflix, avec des saisons de cinq à six épisodes : «le lundi, cuisses-abdo-fessiers, le mardi, boxe, le mercredi, Pilates…», précise le journal. Cette nouvelle offre, proposée à 7,99 euros par mois, n’a rien d’une mesure transitoire, car, selon Les Echos, l’enseigne craint un faible taux de retour quand les salles pourront rouvrir.

L’initiative fait tache d’huile. À l’instar de son concurrent, le réseau Fitness Park a annoncé début janvier qu’il lançait sa propre plateforme digitale. Baptisée «Home Park», elle propose quatre activités – cardio, force, yoga et récupération -, à partir desquelles ses abonnés pourront «composer leurs propres routines sportives», avec des entraînements en live, des «flash training» en replay ou encore des masterclass, voire des conférences en ligne, pour les connaissances théoriques. Coût de l’abonnement : 15 euros par mois.

Accueillir des personnes atteintes d’une ALD

Une autre option se présente aux clubs, aujourd’hui fermés au public : le sport santé. Le groupe Fitness Park a passé un accord pour pouvoir accueillir des abonnés disposant d’une ordonnance médicale. Une démarche entreprise également par le très sélect club parisien L’Usine, qui a rendu accessible, lui aussi, son espace du quartier de l’Opéra aux personnes munies d’une prescription médicale permettant la pratique d’une «activité physique adaptée» (APA), y compris dans le cadre des affections de longue durée (ALD).

«Nous avons beaucoup de personnes qui ont besoin de soulager des pathologies et maladies chroniques (diabète de type 2, maladies cardiovasculaires, traumatismes osseux et articulaires, problèmes de dos…), de renforcer leur système cardiovasculaire, de contrôler leur poids. D’autres, à la suite d’une intervention chirurgicale, ont la nécessité de se remuscler et gagner en souplesse telle ou telle partie du corps. Enfin, il y a ceux pour qui faire du sport est vital pour gérer le stress et ne pas sombrer dans un état dépressif», expliquaient fin novembre les deux co-directeurs de L’Usine, Patrick Rizzo et Patrick Joly, dans un communiqué.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.