Après le premier confinement, les clubs de sport ont été contraints de fermer à nouveau leurs portes dès la fin du mois de septembre. Depuis le discours d’Emmanuel Macron, ils espèrent un redémarrage vers la fin du printemps.  

«Nous autoriserons sous conditions l’ouverture de terrasses et nous allons bâtir entre la mi-mai et le début de l’été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, les loisirs, l’événementiel et nos cafés et restaurants», avait annoncé le 31 mars Emanuel Macron, lors de son allocution télévisée.

Une note d’espoir pour les clubs de fitness. «Si l’on écoute bien le discours du président, avec les terrasses ouvertes, on peut espérer reprendre entre mi-mai et fin juin», déclare à Ouest-France Thierry Doll, président du syndicat FranceActive, qui regroupe les entreprises des activités physiques et sportives.

«Tout reste conditionné par le rythme de la vaccination», renchérit Thierry Marquer, patron du groupe l’Orange Bleue (400 établissements), également cité par le quotidien régional. Les aides de l’Etat ont toutefois permis de limiter la casse, reconnaît le président de France active. «En 2020, 14 % des salles ont définitivement fermé, contre 11 % en 2019», souligne ainsi Thierry Doll, même si, selon lui «entre 40 et 50 % de la clientèle s’est érodée».