Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Soldes d’été : des consommateurs plus hésitants en 2021

Christophe Gabreau

Les soldes d’été, qui débuteront le 30 juin, vont-ils relancer la consommation ? Voire ! Les Français devraient opter pour une gestion raisonnée de leurs achats, privilégiant les produits utiles et responsables, selon une étude d’Adot.

Le tiers des personnes interrogées* (34%) hésitent encore à dépenser leur argent durant les soldes d’été, tandis qu’à peine le quart d’entre elles (24%) comptent «profiter pleinement de ce moment de consommation», indique Adot, une plateforme marketing spécialisée dans l’analyse d’audiences. Elles manifesteraient aussi le besoin de réfléchir davantage avant d’acheter.

Ainsi, seulement 16% des sondés envisagent de dépenser plus de 100 euros pour leurs achats, 9% ne comptent y consacrer qu’un budget compris entre 51 et 75 euros, alors que 17% de l’ensemble du panel ne prévoit d’y allouer aucun budget. «Un changement de comportement ainsi fortement influencé par la perception d’une baisse du pouvoir d’achat», estime Adot.

Beauté et parfums : 11% des intentions d’achats

La start-up note que ce sont surtout les femmes âgées de 18 à 34 ans qui sont les plus intéressées par les soldes d’été (+5 points), même si le panier moyen des hommes, parmi les futurs acheteurs, devrait être plus élevé. Pour les personnes qui pensent faire leurs emplettes durant les soldes d’été, le premier poste de dépenses sera le prêt-à-porter (24% des répondants), suivi par la décoration et l’aménagement de la maison (17%), la beauté et les parfums (11%), les bijoux et l’horlogerie (8%) et les produits high-tech (6%).

Enfin, les futurs acheteurs ne se précipiteront pas tous sur Internet. «Les Français se montrent particulièrement confiants à l’idée de retourner dans les magasins physiques», souligne Adot, dont l’étude relève que 60% d’entre eux comptent faire leurs achats en magasin, contre 40% qui opteront exclusivement pour le Web.

(*) Étude réalisée à partir de questionnaires digitaux auprès d’un bassin de 963 répondants, âgés de 18 à 59 ans, du 28 avril au 18 mai 2021.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.