Beauté

Bien-être

Business

Santé : les Français se tournent davantage vers les compléments alimentaires

R.Javanbakht

Avec la crise sanitaire, la consommation de compléments alimentaires ne faiblit pas, les Français privilégiant la lutte contre le stress, l’amélioration du sommeil et le renforcement du système immunitaire, selon un sondage Harris Interactive pour le Synadiet.

Près de six Français sur dix (58%) déclarent avoir consommé des compléments alimentaires au cours des 24 derniers mois et 38% d’entre eux en aurait acheté pour la première fois au cours de l’année passée, indique ce sondage publié le 6 avril par le Syndicat national des compléments alimentaires (Synadiet).

L’an dernier, les consommateurs de compléments alimentaires étaient majoritairement des femmes (57%) avec enfants (46%), âgées, en moyenne, de 45 ans. «Elles sont engagées dans une démarche de prévention santé (36%), ont une alimentation saine et équilibrée (53%) et font attention à la qualité des produits qu’elles consomment (41%)», détaille un communiqué du syndicat.

Sans surprise, depuis le premier confinement, certaines spécialités ont eu le vent en poupe : le renforcement du système immunitaire (47% des consommateurs) ou de la vitalité (38%), l’amélioration du sommeil (36%) et la régulation du stress (36%).

Recul des ventes en parapharmacies

En 2020, le marché a ainsi poursuivi sa croissance, enregistrant une hausse de son activité de 1,9%, à 2,138 milliards d’euros. Côté distribution, la pharmacie reste de très loin le premier lieu d’achat avec 50% du marché et 3,5% de croissance. Ce que confirme le sondage : 50% des consommateurs déclarent avoir pris des compléments alimentaires, notamment de la vitamine D (+70% en 2020), après en avoir discuté avec un professionnel de santé, souligne-t-il.

La grande distribution (9% du marché), quant à elle, affiche une bonne dynamique (+3,4%), tout comme les magasins bio (11% de part de marché, +4% de CA). Comme dans d’autres secteurs, les ventes à distance sont celles qui ont le plus progressé (+16%), réalisant un chiffre d’affaires de 190,8 millions d’euros. En revanche, les parapharmacies (5% de part de marché, -11,1% de CA) et les commerces spécialisés (5% part de marché, -22% de CA), qui sont classés parmi les commerces non-essentiels, ont souffert des restrictions sanitaires.

 

Vidéo. Les ventes de compléments alimentaires en 2020

 

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.