Beauté

Bien-être

Business

Les influenceurs gagnent… en influence dans la beauté

esthéticienne essentielle 2

Les influenceurs, ces cadors du 2.0, n’ont jamais été aussi présents dans l’univers de la beauté, selon Kolsquare, plateforme spécialisée dans le marketing d’influence, qui a analysé pendant un an leur audience sur plusieurs centaines de marques.

En 2020, 1 210 622 contenus beauté ont été postés sur les réseaux sociaux dans le monde, relève Kolsquare, qui s’appuie sur une base de données de près de 2 millions de «KOL’s» (Key Opinion Leaders) analysés entre 1er janvier 2020 au 1er février 2021. «Si les post liés à la beauté ont toujours été nombreux sur les réseaux, ils le sont encore plus suite à la crise sanitaire avec une moyenne de 100 885 posts beauté par mois», souligne la plateforme.

Mais les influenceurs ont aussi leurs habitudes et certains réseaux sont davantage plébiscités que d’autres. Ainsi, Instagram reste le plus utilisé dans la beauté : il concentre, à lui seul, 7,5 % des publications, offrant deux atouts importants : une très large audience et des cibles différentes. L’an dernier, plus de 90% des publications liées à la beauté ont été publiées sur Instagram.

L’historique Youtube, lui, reste le premier réseau des tutoriels beauté, avec la possibilité de poster des vidéos plus longues et détaillées. Vient ensuite TikTok, le challenger qui prend chaque jour de plus en plus de poids. «TikTok ne dépasse pas encore Instagram mais les marques beauté y sont de plus en plus présentes», note ainsi Kolsquare.

Et cette montée en puissance n’est pas près de s’arrêter. En 2020, les vidéos beauté sur ce réseau sont en pleine croissance : + 90% en France, + 238% en Espagne et + 41% en Allemagne. Avec un argument de taille pour les marques : le taux d’engagement des publications beauté s’élève à 4,9% sur TikTok, contre 1,07% pour Instagram (en France). Plus ce taux est élevé, «plus la communauté de l’influenceur réagit aux posts et est susceptible de s’engager auprès d’une marque», explique la plateforme.

Les lignes bougent sur les réseaux sociaux de la beauté. Derrière TikTok, dont la communauté «se veut représentative de la diversité, plus écologique, plus transparente», des petits nouveaux se bousculent au portillon, comme Twitch, dont les influenceurs «apprécient le format des lives pour communiquer sur d’autres sujets».

Entre 5 000 et 100 000 abonnés

Certaines marques ont vite compris l’intérêt de se positionner comme prescripteurs, notamment dans le maquillage. Parmi les plus citées, on trouve Sephora, Mac, Luxéol, Nyx Cosmetics, Garancia, L’Oréal, Yves Rocher, Anastasia Beverly Hills, Huda Beauty, Fenty Beauty, Tarte Cosmetics, Morphe ou encore Too Faced.

«En France, c’est @sephorafrance qui remporte le plus de mentions en 2020, grâce en partie à son ‘Sephora squad’ d’influenceurs et à sa stratégie d’influence sur le long terme», observe Kolsquare. L’enseigne de LVMH a su très tôt s’appuyer sur ces as des réseaux sociaux, qui savent fédérer une importante communauté autour de leurs posts.

L’abonné moyen d’un influenceur beauté est une femme de 25 à 34 ans, selon Kolsquare. Sur sa base, 96% des influenceurs ont entre 5 000 et 100 000 abonnés, 3,2% ont entre 100 000 et 1 million d’abonnés, et 0,04%, plus d’un million d’abonnés… Parmi les plus connus, la plateforme cite «monblogdefille», avec 117 000 followers et un taux d’engagement de 3,8%,  «Make My Beauty» (12 700 followers, 2,9%), «Diane Perreau» (211 000 followers, 11,7%) ou «Ursus Skincare» (13 200 followers, 7,8%).

 

Pour consulter l’étude, ICI 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.