Beauté

Bien-être

Business

La santé en tête des préoccupations devant le risque économique

Alors que le gouvernement multiplie les alertes sur un regain de l’épidémie, les Français se disent davantage inquiets par le risque sanitaire lié au coronavirus (53%), que par son impact sur l’économie (29%), selon un sondage Ifop publié à la mi-août.

Depuis la fin du confinement, les Français sont déchirés entre l’obligation de reprendre le travail et la préservation de leur santé. Un dilemme qui semble toujours présent dans les esprits : ce sondage réalisé les 13 et 14 août pour le Journal du Dimanche (JDD) montre qu’ils mettent toujours au premier rang de leurs préoccupations le risque sanitaire (53%), loin devant le risque économique (29%) et celui pour les libertés publiques (18%).

À y regarder de plus près, toutefois, les réponses diffèrent selon les profils. Ainsi, les dirigeants d’entreprise placent, quant à eux, le risque économique (39%) devant le risque sanitaire (35%), tandis que, pour les salariés du secteur public, le risque sanitaire prime dans 60% des cas, contre 22% pour le risque économique, détaille le Journal du Dimanche.

Les jeunes se montrent plus préoccupés

Des résultats qui tranchent avec les éléments de langage habituellement relayés par les médias. «Le discours ambiant insiste sur une forme d’insouciance des Français, alors qu’ils placent haut le risque sanitaire», relève Jean-Philippe Dubrulle, directeur d’études à l’Ifop, cité par le JDD. Les plus inquiets, tant sur le plan économique que sanitaire, sont les 18-24 ans, avec «13 points de plus que pour les autres catégories de la population», ajoute le sondage.

Cette forte inquiétude n’entame toutefois pas la confiance au gouvernement, si l’on en croit les résultats de ce sondage. Plus de la moitié des personnes interrogées (52%) lui font confiance pour «aider les entreprises en difficulté en raison du coronavirus» – un chiffre stable depuis le mois de mai, note le JDD –, même si 59% des sondés ne lui font pas confiance pour «faire face efficacement» au virus. De plus, une écrasante majorité d’entre eux (87%) se disent inquiets des conséquences économiques de la crise du coronavirus.

Sondage réalisé par questionnaire auto-administré en ligne du 13 au 14 août 2020, auprès d’un échantillon de 1 003 personnes représentatif de la population âgée d’au moins 18 ans, selon la méthode des quotas.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.