Beauté

Bien-être

Business

La crise sanitaire a fait exploser la demande de piscines individuelles

L'EXPLOSION DES PISCINES INDIVIDUELLES

Malgré une période compliquée (épidémie, hausse des coûts des matières premières…), le marché français est passé à la vitesse supérieure : le cap des 3 millions de piscines vient même d’être franchi, selon les professionnels.

«Il y a un gros coup d’accélérateur depuis un an. Les Français veulent avoir une maison confortable, leur parcelle, avec leur piscine. Avant 2020, le secteur installait 50 000 à 60 000 piscines en dur par an. L’année dernière, nous sommes montés à 70 000 et cette année nous allons faire aux alentours de 90 000. On a changé de dimension», explique Stéphane Figueroa, président de la Fédération des professionnels de la piscine et du spa (FPP), cité par BFMTV.

Au premier semestre 2021 le nombre de piscines vendues a fait un bond de 55% par rapport à la même période de 2020. Celles qui ont été construites ont aussi fortement progressé durant la même période (+52,5%). D’ici à la fin de l’année, «près de 250 000 nouvelles piscines auront fait leur apparition dans les jardins des Français», soit environ 91 000 bassins enterrés et 158 000 hors sol, pour atteindre un total de plus de 3,2 millions de piscines, relève la fédération dans un communiqué. Sur l’ensemble de l’année 2021, le marché devrait se situer au-delà des 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

Des difficultés de recrutement

«Une euphorie qui devrait laisser place à un retour à la normale dans les mois qui viennent», prévient cependant la FFP, qui estime qu’avec des devis en hausse de 18,5 % entre janvier et juin, le marché des piscines individuelles devrait reprendre son rythme de croisière. En 2021, le nombre de bassins terminés, comme celui des piscines vendues, devrait augmenter d’environ 30 % par rapport à l’année 2020.

Comme dans d’autres secteurs, les pisciniers sont confrontés, non seulement à la hausse des coûts des matières premières, mais aussi à des difficultés de recrutements, alors que plus de 9 entreprises sur 10 comptent renforcer leurs équipes d’ici à la fin de l’année. «Si les techniciens de terrain sont très sollicités, tous les corps de métiers sont concernés par les recrutements : de l’ingénieur jusqu’au commercial», précisent les professionnels.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.