Hygiene-beauté : les ventes en ligne ont explosé au 2e trimestre

Chignon tresse et passementerie

Les cosmétiques haut de gamme ne sont pas les seuls à bénéficier de l’accélération des achats sur Internet. Au 2e trimestre, les produits «beauté-santé» se sont rapprochés des niveaux records de vente enregistrés lors du premier confinement, selon la Fevad.

Mercredi, le cabinet NPD dévoilait les derniers chiffres du circuit sélectif : ils indiquaient que la croissance des ventes en valeur était «en grande majorité imputable à l’e-commerce», qui a grimpé de 34% en cumul annuel à fin août, par rapport à 2019. Fin août, les ventes en ligne atteignaient ainsi 19% des ventes totales de produits de beauté haut de gamme en valeur, contre 15% en 2020 et 8% en 2019 (sur la même période).

En fait, cette accélération des achats sur Internet touche tous les produits de beauté. Selon la Fédération du e-commerce et de la vente à distance (Fevad), qui vient de publier son baromètre trimestriel, si les ventes en ligne ont progressé de 24,9% au deuxième trimestre, celles de la catégorie «beauté-santé» «se rapprochent des niveaux records de vente enregistrés lors du premier confinement», avec une hausse de 91%, par rapport au deuxième trimestre 2019.

Les fortes ventes observées sur Internet, toutes catégories confondues, s’expliquent «grâce au redémarrage des services et aux efforts des magasins physiques», estime la Fevad, qui note, par ailleurs, que 27 000 nouveaux sites ont été créés sur un an, soit nouveau site marchand toutes les 20 minutes.

Découvrez nos partenaires

Dans la même catégorie d' Articles