Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Extension du pass sanitaire : les Français apprécient diversement

Laetitia Fontanel

Annoncée par le chef de l’Etat lundi soir, l’extension du pass sanitaire (vaccination complète ou test négatif récent) recueille une majorité d’approbations, mais celle-ci varie suivant les lieux concernés, selon un sondage.

Dès le 21 juillet, le pass sanitaire sera demandé à l’entrée de tous les lieux de loisirs et de culture de plus de 50 personnes, dont cinémas, théâtres, salles de concerts, de sport, piscines, chapiteaux, salles de jeux, parcs d’attraction, expositions, foires ou salons, a annoncé Emmanuel Macron, lors de son allocution télévisée d’une trentaine de minutes.

À partir de début août – la date exacte attendra la présentation de la loi en Conseil des ministres le 19 juillet -, le pass sanitaire sera étendu aux cafés et restaurants, centres commerciaux (taille à définir), hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux et transports longue distance. Les activités de traiteurs (mariage, célébrations, etc.) y seront également soumises. Les hôtels et campings doivent l’exiger pour leur espace restauration et piscine.

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, cette nouvelle mesure sanitaire recueille une majorité d’approbations pour l’accès aux voyages en avion, train et car (76%) et aux hôpitaux et maisons de retraite (70%). En revanche, les Français se déclarent un peu moins enthousiastes quand il s’agit des lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes (66%) ou de l’accès aux cafés, restaurants et centres commerciaux (58%).

L’acceptation du vaccin progresse

Par ailleurs, une large majorité de Français (76%) approuve la décision du chef de l’Etat de rendre obligatoire la vaccination pour les personnels soignants et d’autres professions, avec sanctions à la clé. Ils approuvent aussi (63%) la fin de la gratuité des tests PCR, hors prescription médicale, à partir de l’automne.

Une plus faible majorité (54%) des Français jugent les mesures annoncées «adaptées à la situation», le reste les jugeant plutôt trop strictes (31%) que pas assez (15%). Pour autant, la confiance dans l’exécutif pour lutter efficacement contre l’épidémie reste minoritaire (44%) mais continue sa progression depuis le printemps : 3 points de plus qu’en mai et 13 de plus que fin mars.

L’acceptation du vaccin a progressé de 5 points en une semaine et rallie 79% : 65% des Français disent avoir déjà reçu au moins une dose et 14% ont l’intention d’aller se faire vacciner dans les prochains mois. Mercredi, plus de 2 millions de Français avaient déjà pris des rendez-vous sur Doctolib, pour se faire vacciner, depuis les annonces d’Emmanuel Macron.

Sondage réalisé lundi soir et mardi en ligne, sur un échantillon de 1 006 personnes représentatif de la population française adulte et selon la méthode des quotas.

Avec l’AFP.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.