Beauté

Bien-être

Business

Digital, DIY et box : de nouvelles habitudes d’achats dans la beauté

Sophie Juban

La crise sanitaire a bouleversé les habitudes d’achats des consommateurs de produits de beauté. Si les sites de e-commerces ont vu leurs ventes grimper, d’autres tendances se sont aussi accélérées, comme les cosmétiques faits maison (Do It Yourself) ou les box beauté, selon NPD.

Sans surprise, les ventes en ligne ont explosé. Les sites marchands spécialisés dans la beauté ont enregistré un bond de leur activité de 43% entre février 2020 et février 2021, contre seulement 10% un an plus tôt, par rapport à la même période, relève la société d’études NPD, qui présente les premiers résultats issus son nouveau service «Beauty Expanded View France».

Dans l’impossibilité de se rendre dans des magasins physiques, les consommateurs ont ainsi privilégié les achats à distance durant les périodes de confinement. Un report qui a bénéficié à des acteurs comme Beauté privée, Notino ou Lookfantastic, qui «ont réussi à développer la base de leur clientèle, faisant décoller leurs ventes», souligne NPD dans un communiqué.

Comme Kantar le notait quelques semaines plus tôt, les confinements ont aussi eu un autre effet sur les routines beauté en favorisant le «Do It Yourself» (DIY) et le «spa à la maison». NPD rappelle que les ventes d’Aroma-Zone ont grimpé de 29% sur les douze mois qui ont précédé février 2021, avec un panier moyen par visite de 35,14 euros.

Le digital devient prescripteur

«C’est la deuxième année consécutive de croissance à deux chiffres pour Aroma-Zone, qui a enregistré une hausse de 28% de ses ventes entre février 2019 et février 2020, par rapport à la même période l’année précédente», ajoute NPD. Enfin, dernière grande tendance relevée par la société d’études : les services d’abonnement/box beauté ont également profité d’un transfert d’achats, affichant des ventes en hausse de 10% durant la même période, avec un panier moyen individuel de 22,11 euros.

En vedette, Blissim, toujours en tête, suivi de ses deux challengers, Nuoo et Big Moustache. Pour Mathilde Lion, expert beauté Europe chez NPD Group, «c’est un excellent signal envoyé par ces entreprises digitales qui insufflent une nouvelle dynamique et deviennent prescriptrices sur l’ensemble du secteur».

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.