Démographie : coup de frein sur la croissance de la population française

LA POPULATION AUGMENTE MAIS PLUS LENTEMENT

Moins de naissances mais plus de décès : la population française croît toujours, mais de moins en moins vite, notamment sous l’effet du Covid-19, selon les dernières études de l’Ined et de l’Insee.

Au 1er janvier 2021, la France comptait 67,4 millions d’habitants, soit 120 000 de plus qu’au 1er janvier 2020. «Si la crise du coronavirus n’a pas entraîné de diminution de la population, elle a très fortement ralenti sa progression», relève l’Institut national d’études démographiques (Ined) dans sa dernière note de conjoncture.

En 2020, le solde naturel (+ 67 000), qui correspond au nombre de morts soustrait au nombre de naissances, était à peine plus important que le solde migratoire, selon des statistiques provisoires. «Le solde naturel est même négatif le dernier trimestre de l’année 2020 et le premier trimestre 2021», ajoute l’Ined.

Même si la France reste le pays le plus fécond d’Europe, il est né 736 000 enfants en 2020, ce qui représente l’effectif le plus faible depuis 1945. «La baisse de la natalité, engagée depuis plus de 10 ans, s’est accélérée en 2020. Elle s’explique uniquement par la baisse de la fécondité, et non par celle du nombre de femmes en âge d’avoir des enfants», soulignent les démographes.

Surmortalité plus forte chez les hommes

La crise sanitaire explique aussi la diminution de l’espérance de vie d’environ 6 mois en 2020, avec 668 900 décès enregistrés en France (+ 9,1% par rapport à 2019), ramenant son niveau à celui de 2014. «La surmortalité a été plus importante chez les hommes et chez les plus âgés, tout particulièrement les hommes septuagénaires. Elle a également été plus forte dans les trois régions les plus touchées par l’épidémie : le Grand Est, l’Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes», indique encore l’Ined.

Une autre étude, émanant cette fois de l’Insee, montre que cette baisse s’inscrit dans une tendance de plus longue durée. Selon l’institut de la statistique, la population française s’est accrue de 0,4% chaque année entre 2013 et 2019, contre 0,5% entre 2008 et 2013. «C’est encore le solde naturel qui fait la croissance démographique en France, mais il est de moins en moins élevé», constatent les statisticiens. Le solde migratoire contribue encore pour 0,1% de croissance, mais le solde naturel a perdu 0,1 point, pour s’établir à 0,3% par an entre 2013 et 2019.

Vingt départements ont perdu des habitants

Ainsi, pas moins de 20 départements ont perdu des habitants chaque année en France durant cette période. «Ils sont principalement situés dans la diagonale du vide, et Paris», indique Valérie Roux. «Dans les territoires ruraux autonomes très peu denses, la baisse de population est plus due au solde naturel qu’au solde migratoire: c’est l’effet du vieillissement de la génération du baby-boom et de la baisse du nombre moyen d’enfant par femme», ajoute-t-elle.

Parmi les territoires les plus dynamiques, il y a notamment l’Ile-de-France (1% de croissance chaque année pour la Seine-Saint-Denis) et la façade Atlantique (1,2% pour la Loire-Atlantique). A une exception près : Paris. La capitale voit sa population diminuer chaque année (-0,5%), malgré un fort dynamisme natal qui persiste (+0,7% de solde naturel).

La raison de cette chute ? Les départs de la ville, qui lui font perdre chaque année un peu plus de 1% de population, même si «6 ménages sur 10 quittant Paris restent en Ile-de-France», fait remarquer Valérie Roux, cheffe du département de la démographie à l’Insee, citée par l’AFP.

Restent les territoires les plus porteurs de la croissance démographique : ils sont situés en périphérie des grandes villes, comme Paris, Lyon, Marseille ou Bordeaux. «La croissance est en effet élevée lorsque les communes rurales sont sous forte influence des pôles (+0,7 % en moyenne par an)», précise l’Insee dans son étude, qui observe que les métropoles de province sont particulièrement dynamiques, notamment Bordeaux (+ 1,4% par an).

Découvrez nos partenaires

Dans la même catégorie d' Articles