Beauté

Bien-être

Business

Cannabis médical : un décret autorise les premières expérimentations

Cannabis thérapeutique

Fin octobre 2019, les députés avaient donné leur feu vert à une expérimentation du cannabis à usage thérapeutique auprès de 3 000 patients qui souffrent de maladies graves, mais, avec la crise sanitaire, son début a été retardé. Un décret fixe sa mise en œuvre avant mars 2021.

Selon le texte publié par le ministère de la Santé, le cannabis à fumer étant exclu du protocole, les médicaments se présenteront donc sous forme d’huiles, de gélules et de fleurs séchées à vaporiser et ne seront administrés qu’à des patients souffrant de maladies graves: certaines formes d’épilepsies, de douleurs neuropathiques, d’effets secondaires de chimiothérapie, de soins palliatifs ou de scléroses en plaques.

Pour son usage thérapeutique, les députés de la mission parlementaire en charge du sujet et plusieurs association de malades pressaient l’Etat depuis des mois d’agir plus vite. «Il faut que la France sorte de la préhistoire en matière de cannabis», une plante «qui est une drogue mais qui peut aussi être un médicament», a ainsi déclaré le rapporteur général de la mission Jean-Baptiste Moreau (LREM), rapporte l’AFP. Le cannabis à usage médical est autorisé dans une trentaine de pays au monde. En Europe, les Pays-Bas en ont été les pionniers dès 2003.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.