Beauté

Bien-être

Business

Bien-être mental : un nouvel outil pour améliorer le moral des salariés

ANNETTE GUERRIER, À LA TÊTE DE TROIS ÉTABLISSEMENTS

Dernière incursion dans le domaine du bien-être mental au travail : la start-up MindDay s’attaque à un phénomène qui s’est amplifié dans les entreprises avec la crise sanitaire en proposant un outil d’accompagnement personnalisé.

La jeune pousse, qui vient de lancer la commercialisation de ses services, propose aux entreprises un outil d’analyse des besoins et de mise en relation avec une quarantaine de psychologues, psychothérapeutes et coachs pour aider les salariés en difficulté à reprendre du poil de la bête. Le principe est simple : le collaborateur s’inscrit sur une plateforme, répond à un questionnaire, puis se voit orienter vers le professionnel le plus qualifié pour atteindre ses objectifs.

«Le bien-être mental est un tout, et nous considérons qu’il faut l’aborder à travers plusieurs disciplines», explique aux Echos Boris Pourreau, cofondateur de MindDay et ancien créateur de Sport Heroes. La crise sanitaire et les confinements successifs ont très fortement accentué les risques dépressifs et les adductions, comme le montre l’enquête Coviprev de Santé Public France, qui suit la santé mentale des Français depuis mars 2020.

Une levée de fonds de 2 millions d’euros

De multiples thématiques, plus que jamais d’actualité, sont ainsi couvertes par la start-up. Cela va du développement personnel traditionnel classique – optimiser sa gestion du temps, développer son leadership, trouver son équilibre pro/perso… – à des sujets beaucoup plus psycho, comme «gérer une déprime», «vaincre ses addictions» ou «régler un problème de parentalité».

Le marché est encore récent et MindDay n’est pas seul sur ce créneau : de nouveaux acteurs sont déjà là (Upfeel.io, Teale, Moka.care…). Mais pour la jeune pousse, qui boucle une levée de fonds d’environ 2 millions d’euros, c’est plutôt stimulant. «Aux Etats-Unis, il existe une quinzaine de start-up dont un tiers sont déjà des licornes. Ce qui tend à prouver qu’il y a de place pour plusieurs opérateurs», estime son co-fondateur.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.