Beauté

Bien-être

Business

Alimentation : un indicateur pour évaluer l’impact environnemental

Alimentation écoscore

Plusieurs entreprises des secteurs du numérique et de l’alimentation, dont Yuka, Marmiton ou Open Food Facts, lancent un indicateur, l’«Eco-score», qui vise à mieux informer et sensibiliser les consommateurs sur l’impact environnemental des produits alimentaires.

Cet indicateur de mesure est un système de notation conçu sur le modèle du «nutri-score», allant de A à E. «L’objectif est de déclencher une prise de conscience du consommateur et de lui permettre de faire de choix éclairés», explique aux Echos Lucas Lefebvre, le cofondateur de La Fourche, une entreprise de vente en ligne d’aliments bio.

Il est «indépendant» du «dispositif d’affichage environnemental» prévu par la loi de lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire, ainsi que des expérimentations prévues par cette loi, ont précisé les différents acteurs jeudi, mais François Martin, de Yuka, a reconnu qu’il était possible de les «faire converger», précise l’AFP.

Concrètement, cet «Eco-score» prendra en compte l’analyse du cycle de vie du produit, la production, le transport, la fabrication des emballages, a expliqué jeudi Shafik Asal, cofondateur de ECO2 Initiative et Etiquettable, lors d’une visioconférence. Il repose sur les données d’Agribalyse, produites par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Déjà présent sur 240 000 références

Ce nouveau dispositif donne lieu à un score sur 100, ensuite pondéré par des «critères qualitatifs supplémentaires» via un système de bonus/malus tenant compte de la recyclabilité des emballages, des labels, du pays de provenance, de la saisonnalité… Ainsi, un riz produit en Inde serait mieux noté en étant bio, et encore mieux noté si produit en France.

Avant d’être généralisé, l’«Eco-store» – qui fait écho à l’une des préconisations de la Convention citoyenne pour le climat – sera disponible sur les applications des partenaires du collectif. Sur Open Food Facts, 240 000 produits disposent depuis le 7 janvier de cet affichage, selon le collectif. Il sera sur l’application Yuka en février.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.