Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Soins esthétiques : la magnétophorèse, une technique à double effet

MAGNÉTOPHORÈSE

Mise au point par des scientifiques américains en 2007, cette technologie anti-âge a su trouver sa place en France. Elle permet à la fois d’exfolier et d’hydrater en profondeur, tout un réalisant un soin personnalisé.

On la trouve sous différentes appellations : magnétophorèse, électroporation ou encore mésodermie, selon les fabricants qui la commercialisent. Mais le principe est le même : il s’agit ici d’un véritable promoteur d’absorption cutanée, qui peut faire pénétrer sans danger des actifs cosmétologiques dans la peau. Elle convertit des pulsations magnétiques et des micro-courants en champs énergétiques actifs.

Difficile de parler de cette technique sans évoquer le succès du lancement du dispositif Wishpro. Lancé sur le marché en 2014, il est aujourd’hui présent dans plus de trois cents instituts en France.  La technologie se présente sous la forme d’une pièce à main et de quatre têtes magnétiques. Selon son concepteur, combiné à des capsules adaptées à différents soins (collagène, vitamines, acide hyaluronique), elle permettrait d’obtenir des résultats visibles en quinze minutes.

Les contre-indications

Pas de contre-indications majeures, mais il existe un risque de réaction en cas d’allergies à certains médicaments de déséquilibre hormonal, de prise de stéroïdes ou d’antibiotiques.

La rentabilité

L’investissement de départ est raisonnable. Les différentes machines du marché sont vendues 3 000 euros environ hors taxes. En revanche, le coût des consommables va de 10 à 12 euros HT par cartouche. Le prix moyen d’un soin de 15 minutes étant de 80 euros, la marge d’un soin utilisant une seule cartouche va de 68 à 70 euros. En moyenne, l’investissement de l’appareil s’amortit en 45 soins vendus, selon les distributeurs.

Comme pour les leds, la magnétophorèse permet de mettre en valeur le savoir-faire de l’esthéticienne. En combinant plusieurs cartouches, elle peut proposer un soin personnalisé de 30 minutes à 120 euros, avec une marge de 66 euros, soit 120 euros moins le coût de la main d’œuvre, évalué de façon arbitraire à 1 euro la minute, et le coût de deux cartouches de 12 euros chacune.

Un soin personnalisé

L’appareil est simple à utiliser et produit un effet immédiat, ce qui rassure toujours les clientes. L’esthéticienne peut très vite jongler entre les différentes capsules pour un soin très personnalisé, à condition de bien maîtriser ses coûts. Pour renforcer l’attractivité du soin, il est conseillé de faire un diagnostic de peau avant le premier soin, pour bien cerner les attentes de la cliente, et ce qu’il est possible de faire.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.