Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

La Cnaib organise son propre congrès à Saint-Malo

CONGRES canif

Ce week-end, Saint-Malo se met à l’heure de l’esthétique. L’assemblée générale de la Cnaib-Spa s’inscrit pour la première fois dans un Congrès professionnel entièrement piloté par le syndicat patronal.

La Bretagne serait-elle une région particulièrement active en esthétique ? C’est ce que semble prouver l’initiative des deux co-présidentes Cnaib locales, Sophie Juban et Solen Guillevic. Pour accompagner l’assemblée générale des présidentes régionales de la Confédération nationale artisanale des instituts de beauté, ces deux esthéticiennes passionnées ont monté de toutes pièces un événement qui n’a rien à envier à un salon professionnel.

La rencontre est programmée sur deux jours, les 19 et 20 novembre, et se déroule à Saint-Malo, au Palais du Grand Large, face à la mer. «Avec Solen, nous trouvions que la Bretagne était délaissée par tous les organisateurs de congrès», affirme Sophie Juban, gérante de deux instituts de beauté à Rennes.

Les deux co-présidentes ont mis plusieurs mois à préparer cet événement. Il devrait offrir l’occasion aux esthéticiennes, non seulement d’échanger entre professionnels, mais aussi de pouvoir diversifier ses gammes de produits, d’en apprendre davantage sur les technologies de pointe et de rencontrer de multiples acteurs du secteur de l’esthétique, ainsi que les présidents des chambres de métiers ou le président de l’Union des entreprises de proximité nationale (U2P), Dominique Métayer, également présent.

CONGRES canif
Solven Guillevic et  Sophie Juban,  co-présidentes de la Cnaib Bretagne, ont organisé ce premier congrès esthétique.

Proposer des solutions aux esthéticiennes

«Le congrès esthétique Ouest, c’est le tout premier congrès esthétique organisé en Bretagne par des esthéticiennes pour des esthéticiennes», souligne Martine Berenguel, présidente nationale de la Cnaib, qui sera sur place pour diriger l’assemblée générale du syndicat, avec toutes les antennes départementales.

Elle animera aussi, dimanche après-midi, un débat sur les projets de développement de la profession. Car c’est l’un des objectifs de ce congrès : donner aux esthéticiennes les moyens de s’en sortir. Le cycle de conférences fait ainsi la part belle à des sujets comme les assurances, la retraite ou encore le financement de ses formations.

«Entre la baisse de fréquentation, les dépôts de bilan, l’inflation, le moral des esthéticiennes en a pris un coup. Nous les avons beaucoup au téléphone et notre fonds de solidarité est de plus en plus sollicité. Mais il peut permettre de surmonter un creux de trésorerie…», concède Martine Berenguel.

Des marques comme Beauty Tech, Mansard, Phytomer, Riviera Tan, Thera esthétique, Origine, LPG, luxomed ou Matis iront aussi à la rencontre des esthéticiennes en leur proposant des solutions et des formules pour stimuler leur chiffre d’affaires.

Et puis, retour à une tradition, que tous les salons professionnels ont oublié depuis la pandémie : la première journée se terminera en beauté, avec un cocktail apéritif, un dîner de gala et une soirée dansante. Une façon d’oublier la crise et de résister à la morosité ambiante.

Congrès esthétique Ouest, 19 et 20 novembre 2023, au Palais du Grand Large, Saint-Malo. L’entrée au congrès est gratuite, mais sur inscription. Participation à la soirée de gala : 85 euros. Voir le site Instagram, ICI.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.