Instituts de beauté : soignez l’impact de votre éclairage sur votre clientèle

L'éclairage permet de mettre en scène le spa et l'institut

L’éclairage, parent pauvre de votre ambiance ? C’est une erreur : une belle lumière ambrée peut faire de l’ameublement le plus banal un cocon douillet ! Mais l’inverse est aussi vrai. Voici quelques astuces pour mettre en valeur vos prestations.

En concevant l’éclairage de votre espace et en identifiant les messages que vous voulez faire passer à vos clients, oubliez les aspects techniques des installations. Ce sera le travail de votre entrepreneur. Suivez plutôt votre instinct. Lorsque vous concevez votre éclairage, allez puiser dans votre propre banque émotionnelle. Notez tout ce qui vous a attiré (ou rebuté) en tant que client.

La lumière du jour

Créer un effet est parfois très simple. Vous pouvez utiliser la lumière du jour pour éclairer en douceur des espaces clés de votre établissement. La zone d’accueil, par exemple. Vous pouvez reproduire un effet ensoleillé en disposant des jours de lumière, dissimulés en partie par des cornières.

Diffuser la clarté naturelle du soleil est aujourd’hui possible, grâce à l’emploi de tubes solaires, pourvus de miroirs pour renvoyer la lumière du jour à l’intérieur. Reste que ces tubes seront certainement plus efficaces dans des régions naturellement ensoleillées que dans les pays du Nord… Car, quelle que soit l’efficacité de votre éclairage naturel, il diminuera forcément au crépuscule. À moins que vous ne fassiez preuve de créativité, en prenant exemple sur les chefs éclairagistes des châteaux en Irlande.

Ces bâtiments sont souvent impressionnants à l’extérieur, mais sombres et inquiétants à l’intérieur à la tombée de la nuit. Ces spécialistes ont donc pourvu de projecteurs discrets toutes les fenêtres. Dès que le jour baisse, les projecteurs s’allument et éclairent les pièces. Ce type de solution est particulièrement intéressant dans un spa, car vous pouvez munir vos projecteurs de filtres pour des ambiances spéciales. Une teinte ambrée donnera ainsi une atmosphère chaleureuse et confortable, parfaite pour une soirée bien-être.

Illusions d’optique

Aussi séduisante que soit la solution d’éclairer votre intérieur de façon naturelle, elle ne convient pas à la majorité des instituts et certainement pas à un établissement situé au rez-de-chaussée d’un immeuble. Il faut donc jouer sur l’illusion et recréer l’effet. Certains décorateurs disposent ainsi de fausses fenêtres avec un éclairage venant du haut, en combinant Leds et lampes à incandescence.

Même de gros pavés de néon au plafond (c’est plus fréquent qu’on le pense) peuvent être transformés. Il suffit de les dissimuler derrière un velum amovible en toile écrue. La lumière diffusée sera douce et répartie de façon harmonieuse.

La lumière peut aussi être utilisée comme séparateur, pour mettre en valeur certaines zones. C’est le cas pour les espaces de repos, qui doivent être tenus dans une pénombre rassurante, ponctuée çà et là de lampes dont les halos renforceront l’intimité.

Embellissez vos clientes

La plupart des grands éclairagistes préfèrent travailler avec des lampes à incandescence, car elles donnent à la peau un éclat chaud et lumineux. Il existe aujourd’hui de nouveaux miroirs, pourvus de tubes à incandescence qui éliminent toutes les ombres sur le visage. Pensez à votre cliente, qui va se recoiffer ou se remaquiller après son soin spa. Plus elle se sentira belle, plus elle sera satisfaite de vos services, et plus elle reviendra. Pour un effet «star de cinéma» entourez vos miroirs de lumière.

Les coiffeurs ont toujours aimé les halogènes, car ils mettent en valeur la couleur des cheveux et font chanter les reflets. Ce type d’éclairage convient également aux zones de vente. Mais utilisé en cabine, il donne à la peau un aspect froid et peu attirant.

Soyez imaginative !

De plus en plus de créateurs de spas s’intéressent à l’éclairage. C’est que les choses ont bien changé : les techniques d’éclairage ne sont plus aussi complexes qu’auparavant. Une société de Boston, aux Etats-Unis, a même créé un système pourvu de diodes rouges, vertes et bleues se combinant pour diffuser plus de 16 millions de couleurs…

Ouvrez grand les yeux et observez ce que font les discothèques : ce qu’elles réalisent en techno et lumières flashy, vous pouvez l’adapter en musique relaxante et couleurs apaisantes. Quant au massage en cabine, pourquoi ne pas placer une lumière sous votre table. Cet éclairage plus qu’indirect donnera une touche de mystère à votre soin.

Respectez la zone de décompression

Les trois à cinq premiers mètres pour entrer dans votre établissement constituent une zone de décompression. Les clients ne sont pas sensibles à un espace de vente dans ce secteur, tout occupés qu’ils sont à s’adapter au nouvel environnement dans lequel ils pénètrent. C’est pourtant là que la plupart des instituts le place, partant du principe que les clients auront l’œil attiré par les produits pendant leur attente. Là encore, il vaut mieux placer la zone de vente sur la droite, en faisant varier subtilement l’éclairage, de façon à attirer l’attention du client sans le brusquer.

Lumière et hygiène : le grand combat 

Les microbes raffolent de l’humidité et de l’obscurité. Pensez donc à pourvoir vos zones humides d’un double éclairage. L’un, variable et tamisé pour les soins, l’autre, sans pitié et soutenu pour le nettoyage et la désinfection. Exposées à intervalles réguliers à une lumière intense, les cabines de soin favoriseront moins le développement des bactéries.

Découvrez nos partenaires

Dans la même catégorie d' Articles