Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Esthétique : neuf façons de rater votre carte de soins

Stéphane Hein

Quelle que soit sa forme (numérique, livret, dépliant, etc.), votre carte de soins est un lien important entre vous et votre clientèle. Vous pouvez laisser s’exprimer votre créativité en évitant les faux pas. Profession bien-être en a relevé neuf…

# 1 – Utiliser constamment les majuscules

Tous les experts en typographie le savent : la majuscule est haïssable. Et Internet n’a rien arrangé ! Si vous rédigez un texte tout en lettres capitales, cela équivaut à crier aux oreilles de vos clients. Une mauvaise stratégie, vous en conviendrez.

# 2 – Ne pas décrire les soins

Vos clients vont lire votre carte pour savoir quel soin choisir. Si vous restez trop elliptique, vous ne les séduirez pas. Expliquez le déroulement de chaque soin, avec les étapes essentielles et les produits utilisés. Il ne s’agit pas non plus de faire trop long : quelques phrases devraient suffire.

#3 – Ne pas indiquer de prix

Le prix est une partie importante du menu de soin. Alors, ne pas indiquer les prix pour éviter de les mettre à jour à intervalles réguliers constitue une économie de bout de chandelle, qui peut vous faire rater la vente. Alors, oui, il faudra la mettre à jour, mais cela vous permettra aussi de vous renouveler.

#4 – Être monotone

Il ne s’agit pas d’ennuyer votre client. La lecture de votre carte doit être agréable, les illustrations cohérentes et les descriptions vivantes. Ne vous égarez surtout pas dans des descriptions techniques alambiquées que vos clients ne comprendront pas.

#5 – En faire trop dans la fantaisie

Le choix d’une police d’impression en dit long sur qui vous êtes. Ne cédez pas à la tentation de mélanger des polices de caractères illisibles ou qui ne vont pas ensemble : cela nuirait à votre professionnalisme. Choisissez une police plutôt classique et variez en fonction de la taille et de la graisse (normal, gras ou italique)

#6 – Ne pas relire votre teste

Une faute d’orthographe ne vous inquiète pas ? C’est un tort. Vos clients auront l’impression au pire que vous êtes inculte, et, au mieux, que vous n’avez pas pris l’affaire au sérieux. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’orthographe, demandez à quelqu’un de votre entourage passionné par l’écrit de vous relire.

#7 – Ne pas vous adresser à votre client

Pour impliquer votre client, adressez-vous à lui : utilisez des mots comme «vous», au lieu de «nôtre» ou «mon». Parlez-lui des bénéfices que pourra apporter le soin à son bien-être.

#8 – Être hors sujet

Est-il pertinent d’illustrer votre carte avec des soins ayurvédiques si vous n’en proposez pas ? Bien sûr que non. Votre carte de soins doit refléter le concept de votre établissement, et donc reprendre les mêmes couleurs et la même inspiration. Un conseil : évitez les visuels des banques d’images que tout le monde utilise. Il vaut mieux publier les photos de votre propre institut pour que le client puisse se faire une idée.

#9 – Proposer trop de soins

À quoi bon proposer des soins que personne ne vous demande jamais, simplement parce que vos concurrents le font ? À force de multiplier les options, vous allez finir par lasser votre cliente et lui rendre le choix difficile. Mettez au contraire l’accent sur les soins les plus demandés : vous êtes sûre de faire mouche !

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.