Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Disparition de Bernard Mas, le fondateur de Sothys

SOTHYS

L’esthétique est en deuil. Passionné d’innovation, Bernard Mas, qui tout au long de sa vie professionnelle a misé sur les esthéticiennes et leurs compétences, va reposer en Corrèze, près de ses jardins Sothys qu’il aimait tant.

Un visionnaire de l’esthétique sera porté en terre ce 30 septembre. Bernard Mas, l’artisan du succès de Sothys, s’est éteint mardi dernier, à l’âge de 83 ans. Véritable précurseur de l’esthétique professionnelle moderne, ce professeur de français ne se destinait pourtant pas à la cosmétique.

Mais son goût de l’innovation sera le plus fort. À l’âge de 26 ans, il rachète un petit institut de beauté situé au 163 de la rue du faubourg Saint Honoré, à Paris. Au sous-sol, un chimiste et un préparateur fabriquent des sérums en ampoules de verre. C’est une première en institut.

Bernard Mas mesure l’étendue de la tâche qui l’attend. Il doit tout réorganiser s’il veut se hisser au niveau d’enseignes comme Payot, Jeanne Gatineau, Germaine Monteil, Ella Baché ou Isabelle Lancray. Mais pour réussir son pari, il a une idée derrière la tête : se tourner vers un marché de niche, les instituts et les esthéticiennes.

Nous sommes en 1966 : c’est une époque de rêve pour l’esthétique, qui connaît une expansion rapide, stimulée par les Trente Glorieuses et l’émancipation de la femme. La force de Sothys, jamais démentie depuis, réside dans sa grande proximité avec les esthéticiennes, fondée sur l’amitié et le partage d’intérêts communs.

Une indépendance jalousement défendue

Sous la direction de Bernard Mas, la marque sera pionnière en proposant un lifting esthétique à base de produits au collagène. Vingt ans plus tard, il prendra la décision, bien avant ses concurrents, de supprimer les composants d’origine animale, puis les parabènes.

En 1971, Bernard Mas prend une décision qui va étonner ses concurrents : il délocalise son unité de production à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze. Et il n’en bougera plus. Il en profite pour renforcer les programmes de formation de ses esthéticiennes, un domaine auquel attache de plus en plus d’importance.

Peu à peu, il construit son nouveau modèle économique. Et s’empresse de s’attaquer aux marchés étrangers. De culture cosmopolite, marié à une Allemande, Bernard Mas a le goût des voyages. Il part en Asie et en Amérique, noue sur place des partenariats avec des écoles d’esthétique et des instituts, part à chaque fois de zéro. Aujourd’hui, Sothys réalise 65% de son activité à l’international.

Si Bernard Mas a tenu à s’ancrer profondément en Corrèze, terre de ses ancêtres, c’est qu’il a aussi profondément le sens de la famille. À l’heure où les géants mondiaux se partagent les marchés, la marque corrézienne a su jalousement préserver son indépendance. Son capital n’a jamais changé de main depuis 1966.

Un passage de témoins en douceur

Le passage de témoins a été préparé de longue date, entre Bernard et ses frères, actionnaires du groupe. Ils ont donné à Christian et Frédéric, les deux fils de Bernard, la majorité du capital. Ces derniers ont grandi en Corrèze, loin de la capitale, mais font leurs classes un peu partout dans le monde : Londres, Berlin, Sydney, Montréal, Tokyo…

Christian, l’aîné, actuel président de Sothys Paris, est à la tête du développement de la marque à l’étranger, et Frédéric, son cadet de deux ans, est aux commande du groupe Sothys International. Le binôme fonctionne à merveille, ce qui a laissé à Bernard Mas le loisir de créer un jardin botanique réputé, Les Jardins Sothys.

Créés à Auriac, en 2007 sur 4 hectares au coeur d’un écrin métal préservé et riche en diversité, ces jardins sont devenus une destination à part entière entre la fin mars et début novembre. Un hommage rendu par un homme exceptionnel à sa terre d’origine.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.