Beauté

Bien-être

Business

Profession bien-être au MCB 2022 : entre beauté globale et interactivité !

Stand Professionbienetre sur le MCB 2022

Au-delà de l’animation et de l’extravagance, le salon MCB, qui a fermé ses portes lundi dernier, fait une place toujours plus grande au bien-être, associé à la coiffure. En un mot, la beauté globale, thème justement choisi par Profession bien-être pour son stand.

Trois jours de rencontres, parfois surprenantes : l’ambiance était à la convivialité et à l’échange. Situé à côté du Lounge VIP, le plus loin possible du brouhaha de la grande scène, le spot Profession bien-être a pris ses aises pour accueillir de nombreux intervenants. Le jeu était de présenter la beauté globale sous toutes ses coutures, avec la possibilité de rencontrer des personnalités hors du commun.

A tout seigneur tout honneur, c’est Jean-Marie Contreras qui a ouvert le feu, le samedi, jour des pros, en expliquant les principes de base de la morphopsychologie, qu’il applique dans son salon et qu’il enseigne dans son Académie. C’était aussi l’occasion de tester le casque LED Hair Delight, une technologie qui permet d’intégrer une dimension «soin haut de gamme» à tous les salons. Une technique particulièrement intéressante pour la rentabilité d’un établissement, puisqu’il s’agit d’un soin mains libres, particulièrement addictif.

Dimanche, le coup de feu !

Animations du dimanche 10 septembre 2022Le lendemain, ambiance plus tendue : la queue des visiteurs à l’entrée envahissait jusqu’aux trottoirs extérieurs. Les organisateurs pouvaient respirer : l’affluence était bien au rendez-vous, comme avant la pandémie. Chez Profession bien-être, c’est Eric Léturgie qui ouvrait le bal, sur son thème préféré : la formation des formateurs ! Un domaine qu’il maîtrise parfaitement et sur lequel il est difficile de l’arrêter…

Olivier Benhamou, créateur de la «Thérapie capillaire esthétique», lui succédait, en s’installant sur le stand avec son équipe pour faire une brillante démonstration sur la façon de traiter le cuir chevelu, si souvent négligé. Une performance bondissante qui a su passionner les spectateurs. Après ce moment très animé, Alex Andra prenait le relais, en présentant son massage crânien très particulier et sa technique pour résoudre les problèmes d’alopécie ou de pelade.

Dans le même temps, Erik Dumon, le fondateur d’Educattitude, expliquait au micro de Profession bien-être, comment calculer le taux horaire de ses prestations. Elémentaire ? Pas vraiment, puisqu’il s’agit d’une question récurrente des professionnels !

A 14h, Oli Gagli, le fondateur du groupe Facebook Le Monde des Coiffeurs, prenait la parole pour expliquer sa méthode de balayage pour gagner du temps (et donc de l’argent) en salon. Showman chevronné, il a su faire participer les personnes présentes à sa présentation, avant de disparaitre sous la demande de selfies de l’assistance. Les groupies étaient nombreuses !

L’heure est ensuite passée au calme avec le conseil en image proposé par Christelle Kowolik. Draping, étude chromatique… Tout y était, pour expliquer de façon simple et pragmatique comment proposer cette prestation en salon de coiffure ou institut de beauté.

La dernière intervention de la journée a fait grimper la température : Stephane Annery, plus connu sous son nom de scène Ki-I  Style, était venu faire une démonstration de Hair Tattoo. Sa réalisation, une délicate plume sculptée le long du crâne, a suscité des applaudissements chaleureux : les amateurs étaient au rendez-vous…

Un lundi plus calme mais instructif

les animations du lundi 11 septembre Si la dernière journée du salon se présentait de façon plus calme, elle n’en comportait pas moins deux interventions aussi intéressantes l’une que l’autre, bien que très différentes. D’abord, la business coach belge Rosina Cirillo, créatrice de Millionhair, avait axé son sujet sur le business, expliquant comment augmenter son chiffre d’affaires sans recruter de nouveaux clients.

Dans un tout autre registre, Sandrine Loison, fondatrice d’Hairmaniste, parlait de sa spécialité, l’onco-coiffure, une dimension soin de plus en plus demandée. Sous ses doigts agiles, la pose et la coupe d’une perruque devenaient un exercice de virtuose ! En résumé, un programme foisonnant, diversifié, enrichi par les interrogations de nos visiteurs. Merci à tous les participants et visiteurs pour avoir testé avec nous en live cette nouvelle façon de vivre les salons… Et d’en parler !

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.