Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Les Victoires de la beauté se rapprochent du monde de la coiffure

La remise des prix des «Victoires de la beauté» est un événement annuel toujours très attendu. Pour la première fois depuis sa création, il y a 20 ans, son fondateur, Willy Mansion, a décidé de resserrer ses liens avec le secteur de la coiffure. 

«C’est la première année où nous sommes partenaires du salon MCB», annonçait à Profession bien-être Willy Mansion, début septembre, lors du salon Mondial Coiffure Beauté. La raison ? Il fallait combler un vide, la coiffure n’étant pas l’activité la plus exposée aux Victoires de la beauté…

«Il y a un secteur où nous étions moins bien représentés, c’est l’univers de la coiffure. Nous voulions être plus présents», explique le créateur de cet événement, qui décerne, chaque année, de nombreux prix à des produits de beauté, quel que soit le réseau de distribution : pharmacie, parapharmacie, grande distribution, salons de coiffure, sélectif, instituts, magasins spécialisés…

Des cosmétiques responsables

Sa méthodologie, inédite, repose, notamment, sur des tests d’analyse sensorielle réalisés par un jury de consommateurs – 1 920 testeurs uniques pour la 20e édition, qui a eu lieu au printemps dernier -, qui évalue en situation réelle les produits à l’aveugle, entre deux et douze semaines, selon le type, sous la surveillance de laboratoires indépendants.

Les produits sont aussi évalués sur la qualité de la formule et le nombre d’engagements liés à la durabilité, en prenant appui sur les objectifs de développement durable des Nations Unies. Au final, «90% du palmarès des Victoires de la beauté sont composés de produits naturels, bio, responsables et clean», assure Willy Mansion.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.