Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

États-Unis : des salons de coiffure incités a faire vacciner leurs clients

make-up glam

Pour encourager la vaccination dans la communauté noire, le président des États-Unis, Joe Biden, mise sur les salons de coiffure tenus par des Afro-Américains. L’objectif : «prêcher la bonne parole» et «combattre la désinformation».  

«Les coiffeurs et barbiers locaux» vont devenir «des promoteurs clés pour la vaccination dans leurs communautés, en offrant des informations aux clients, en prenant pour eux des rendez-vous, et même en utilisant leurs propres commerces comme lieux de vaccination», a déclaré Joe Biden lors d’une allocution, rapporte l’AFP.

L’initiative est notamment menée en partenariat avec l’organisation «Black Coalition Against Covid», et une entreprise de produits capillaires, a précisé la Maison Blanche dans un communiqué. Selon une analyse de la fondation Kaiser Family, le nombre de personnes noires vaccinées est, dans la plupart des Etats, plus faible que la proportion de population qu’ils y représentent.

«Nous avons besoin de tout le monde à travers le pays pour nous conduire jusqu’à la ligne d’arrivée», a martelé Joe Biden, qui s’est fixé, comme objectif, le 4 juillet, jour de la fête de l’Indépendance, pour atteindre le seuil de 70% d’adultes ayant reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19. Et, pour accélérer la vaccination, les salons de coiffure représentent des lieux d’échanges privilégiés.

Il s’agit de «combattre la désinformation qui circule au sujet des vaccins», souligne le Washington Post, cité par Courrier International. Le programme viserait ainsi à recruter 1 000 propriétaires afro-américains de salons de coiffure pour «prêcher la bonne parole».

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.