Beauté

Bien-être

Business

Détox capillaire : la poudre, procédé ancestral, redevient à la mode

DE LA POUDRE POUR DETOXIFIER ELS CHEVEUX

Teinture végétale, Clean Beauty : la vogue du naturel séduit les salons de coiffure, tout comme les instituts de beauté. Nouveau concept : la détox capillaire, qui s’effectue à l’aide de poudres traditionnelles. Petit tour d’horizon.

Faut-il détoxifier aussi les cheveux ? Oui, affirment les coiffeurs adeptes de la teinture végétale.  Ils recommandent même d’y recourir tous les quinze jours, et pas seulement aux changements de saisons. Exposé en permanence à la pollution ambiante, le cheveu réagit à l’environnement et garde les odeurs. Maltraité ou asphyxié, il devient terne, fragile ou fourchu.

Voilà des siècles que les femmes asiatiques ou orientales utilisent des poudres pour laver, colorer ou soigner leurs cheveux. Qu’il s’agisse de terres finement broyées ou de végétaux, ces poudres font un retour en force, portées par l’attrait du public pour les soins naturels ou traditionnels. Le mode d’emploi est universel : on mélange la poudre à de l’eau pour former une pâte souple et facile à utiliser.

Utilisée en cataplasme capillaire et portée aux nues par la médecine ayurvédique qui en fait un remède universel, la poudre de neem, obtenue à partir du séchage des feuilles de margousier, exerce une action purifiante et détoxifiante.

Des tensioactifs naturels

Plus proche de nous, l’argile verte surfine est réputée absorbante et calmante. Elle est utilisée pour assainir le cuir chevelu et l’apaiser en cas d’irritations ou de démangeaisons. Bien connu des habitués du hammam, le rhassoul, véritable terre lavante, s’emploie comme un shampoing ou un savon. Il forme une pâte très douce qui absorbe résidus et impuretés.

Plus exotique, la poudre de shikakai est utilisée en Ayurvéda, pour obtenir des cheveux doux et soyeux, prévenir les pellicules et faire pousser les cheveux. Dans la même tradition, on retrouve aussi la poudre de sidr, qui présente l’avantage de laver les cheveux colorés sans les faire dégorger et en fixant la couleur. Ces deux produits sont obtenus en broyant des plantes contenant naturellement des tensioactifs naturels, appelés saponines.

Aroma zone, Poudre de shikakai, 3,90 euros le sachet de 250g ; Poudre de sidr : 4,50 euros le sachet de 250 g. Poudre de neem, 1,90 euros le sachet de 100g ; Argile verte, 3,50 euros le sachet de 500g ; Rhassoul du Maroc, 5,50 euros le sachet de 500g.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.