Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Tourisme : la reprise pointe le bout de son nez en Ile-de-France

Les visiteurs, notamment étrangers, reviennent sur la pointe des pieds en Ile-de-France, selon le comité régional du tourisme, qui table sur une reprise progressive de l’activité.

Entre janvier et juin 2021, 5,2 millions de touristes se sont rendus à Paris et en Ile-de-France, soit 39% de moins qu’en 2020 et 78% de moins qu’en 2019, selon des chiffres présentés jeudi par le comité régional du tourisme Paris Ile-de-France. Au total, la destination Paris Ile-de-France a perdu 33 millions de touristes l’an dernier par rapport à 2019, générant un manque à gagner de 16 milliards d’euros pour les acteurs de la filière.

«Le premier semestre 2021 est dans la même veine», a déploré Eric Jeunemaître, président du comité régional du tourisme Paris-Ile-de-France, lors de la présentation de ces chiffres. Les 5,2 millions de touristes entre janvier et juin, essentiellement français et européens de proximité, ont généré 2 milliards d’euros de retombées économiques (-46% par rapport à 2020 et -82% par rapport à 2019). La fréquentation hôtelière est en baisse de 79% par rapport à 2019.

Des signes de reprise de l’activité

Bonne nouvelle : «Dès juin, avec la réouverture des sites touristiques, les touristes sont revenus», indique toutefois Eric Jeunemaître. La fréquentation hôtelière a connu une progression, même si cela ne représente que 30% de la fréquentation de juin 2019. Des clientèles lointaines ont également fait leur retour, comme les Américains, pratiquement quatre fois plus nombreux qu’en 2020.

Ainsi, la fréquentation estivale de juin à août a connu une progression de 47% par rapport à 2020. Autre signe encourageant : les réservations hôtelières enregistrées fin août pour les mois de septembre et octobre sont deux fois supérieures à celles des mois comparables de l’an dernier. Mais Eric Jeunemaître se montre encore prudent : «Du fait de notre extrême dépendance aux clientèles internationales, la reprise aura lieu mais sera très progressive».

Avec l’AFP.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.