Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Le salon Zen sous le signe de la reconstruction et du renouveau

Le salon zen en quête de renouveau

Reconversion, quête de sens… La crise sanitaire a créé une forte aspiration au changement. Du 30 septembre au 4 octobre, porte de Champerret (Paris), le salon Zen se mettra au diapason de ses visiteurs.

«À l’heure du renouveau, des questions essentielles se posent : comment se reconstruire ? Comment se libérer physiquement et émotionnellement des schémas passés ? Comment se révéler enfin ?», s’interrogent les organisateurs dans un communiqué. Le salon Zen, qui propose chaque année tout ce qui peut améliorer le bien-être au quotidien, a fait de la «reconstruction» et du «renouveau» le fil conducteur de sa 34e édition.

Certes, ses visiteurs n’ont pas attendu la crise sanitaire pour adopter la zen attitude. Se ressourcer, souffler, se retrouver, soigner le corps et la tête : chaque année, le salon organisé par Spas Organisation tente de répondre aux interrogations de ce public friand de naturel, de nouvelles techniques de bien-être et de vies saines.

Même pendant la crise, il n’a jamais boudé ce premier grand rendez-vous bien-être de la rentrée, qui attire, avec 300 exposants, entre 20 000 et 30 000 visiteurs. L’an dernier, juste avant le deuxième confinement, seuls deux salons grand public se sont tenus – Animal expo et… Salon zen -, tandis que 44 salons ont préféré passé au virtuel.

Pour autant, le salon Zen n’éclipse pas le numérique : un ensemble d’articles et de vidéos sera disponible en accès libre pendant l’événement. Mais c’est sur place que les amateurs pourront vraiment découvrir de nouvelles activités et parfaire leurs connaissances. Cette année, le salon inaugurera d’ailleurs un nouvel univers dédié aux thérapies brèves : art-thérapie, hypnose, EMDR, thérapies cognito-comportementales, PNL…

Les traditionnelles disciplines seront représentées, comme le reiki, la kinésiologie, le magnétisme, l’hypnothérapie, ou l’olfactologie, avec quelques nouveautés comme la «maïeusthésie», néologisme qui signifie «l’art d’être sensible au processus d’accouchement, de naissance du soi», ou encore le zen-streching, voire le «massage holistique à effet liftant», qui associe les techniques du stretching et du massage kobido à l’utilisation de Gua Sha, de ventouses et de roll on.

Nature et développement personnel

La nature, toujours présente, ne manquera pas à l’appel, avec des stands consacrés aux vertus de l’ortie piquante, au champignon japonais Maitaké, au miel de de Manuka, un arbrisseau de Nouvelle-Zélande et d’Australie… Pour la peau, on trouvera des baumes comme le «N°13 Le Baume de Sébastopol», synergie de 13 huiles végétales ou essentielles bio, ou encore de quoi préparer un masque ayurvédique purifiant à l’arjuna.

Enfin, moments forts du salon, les conférences se déclineront, pour cette édition, autour du rire et ses vertus thérapeutiques, l’énergie positive et d’autres thématiques de développement personnel : «aimer son corps», «sortir du sacrifice et vivre de ses désirs», «se libérer pour changer de vie», «changer sa vision de l’amour pour le vivre vraiment»…

Sans oublier les ateliers «découverte» pour se former. Exemples : «Ce que tout le monde devrait savoir sur l’équilibre acido-basique et la santé, «La sophro-analyse intégrative, un chemin vers soi», «Un métier vers l’être», «Le jeûne et ses bienfaits», «L’approche naturopathie et holistique de la santé», «Mieux vieillir avec les oligo-minéraux», «Aimants thérapeutiques, que soignent-ils ?», «Utiliser la réflexologie pour rebooster le corps & l’esprit».

Salon Zen, du 30 septembre au 4 octobre, Espace Champerret, Paris 17e.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.