Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Culture et relaxation : la France a l’heure du week-end mondial du bien-être

Stéphane Hein

En France, le Week-end mondial du bien-être (18-19 septembre) vient se superposer aux Journées du patrimoine. Une occasion unique de mêler culture et bien-être, selon Stéphane Huin, infatigable chantre de la Route des villes d’eaux du Massif Central.

Stéphane HeinProfession bien-être : Vous êtes déjà un routier expérimenté du Week-end mondial du bien-être…

Stéphane Huin : Oui ! Nous suivons l’initiative depuis la première édition. Avec notre association Les Accros du Peignoir, nous sommes même devenus des partenaires privilégiés de l’opération. Nous proposions l’année dernière cinquante activités, nous en avons soixante cette année !

Il n’y a aucune lassitude de la part des stations thermales ?

Aucune ! C’est au contraire l’occasion de faire participer tous les acteurs d’une station à un même événement. C’est aussi l’occasion unique de se positionner à la fois sur le plan local, national, voire international, puisque l’événement est aujourd’hui présent dans 133 pays. C’est une opération qui profite à tous, particulièrement au niveau de l’image. A tel point que c’est devenu pour nous l’événement annuel officiel des Accros du peignoir, l’association que nous avons créé pour promouvoir les activités des stations.

Il y avait une image à repositionner ?

Il y a quelques années, nous avions un retard certain pour communiquer autour du bien-être. Mais les choses ont changé. Nous avons laissé chaque station travailler à son rythme pour trouver son positionnement. Et nous avons bien fait de ne pas brûler les étapes. Aujourd’hui, tout a évolué. Les stations ont effectué de gros investissements, elles ont peaufiné des offres bien-être et ont évité l’écueil d’une offre standardisée et banale. Chacune a gardé sa personnalité et ses caractéristiques propres. Elles n’ont plus rien à envier aux propositions d’autres régions thermales comme l’Allemagne ou l’Europe de l’Est.

La cohabitation du Week end mondial du bien-être et des Journées du Patrimoine est-elle un élément positif ?

Elle l’est en tout cas pour nous ! Il faut dire que notre région possède un patrimoine thermal impressionnant. Que ce soit La Bourboule ou Bourbon-l’Archambault, l’histoire pointe son nez au détour de chaque ruelle. Ce week-end est donc l’occasion unique de valoriser le potentiel des stations thermales de la région dans le domaine du bien-être et de la prévention santé, tout en découvrant toutes les richesses culturelles de la région.

Ce mix de culture et de bien-être, c’est un peu votre marque de fabrique, non ? 

Peut-être. Mais il nous a toujours semblé logique de faire découvrir toutes les richesses d’un endroit, dans un esprit bon enfant. Grâce à l’association Les Accros du peignoir, nous pouvons proposer des activités qui intéressent des publics très différents. Ce sont pour la plupart des activités gratuites et spécifiques à cette journée.

Certaines villes d’eaux en profitent pour mettre en place des bons plans et des offres promotionnelles à saisir uniquement sur ce week-end, mais le but premier, c’est de montrer tout le potentiel des stations. Et les stations jouent le jeu. Pour marquer leur appartenance au mouvement des Accros du peignoir, elles proposent cette année encore, et simultanément, une activité emblématique en peignoir, qui aura lieu le samedi à 11h03 dans chacune des villes !

Il y en a vraiment pour tous les goûts ?

Oui. Le mot d’ordre est de proposer des activités décalées et adaptées à tous. Pour les sportifs, fitness, stretching, pilates, randonnée, aquabike, parcours aventure, accrobranche… en peignoir. Les gourmands se régaleront avec des menus bien-être dans plusieurs stations. Les plus relax choisiront la sophrologie aquatique, le yoga en montagne, la méditation consciente, les massages crâniens… sans compter la visite des thermes.

Un dernier message avant le coup d’envoi ? 

Oui… Osez prendre soin de vous ! Ce qui prend tout son sens dans le contexte actuel.

Propos recueillis par Siska von Saxenburg.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.