Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Spas et bien-être : les cinq ingrédients qui vont faire parler d’eux

Ingredients

Collagène, phytomélatonine, beurre clarifié… Voici les ingrédients qui devraient être plébiscités dans les spas et le bien-être en 2024, selon l’International Spa Association (ISPA), qui présentait, lors de sa conférence annuelle, les dernières tendances du marché.

#1 – Le ghee (beurre clarifié)

Difficile de prétendre que ce beurre clarifié – obtenu à partir du lait de vache, dont on a enlevé les protéines, le lactose et l’eau – est totalement nouveau, dans la mesure où la médecine ayurvédique l’utilise depuis des centaines d’années pour les soins de la peau…

C’est pourtant l’un des ingrédients que les marques de cosmétiques ont mis en avant lors de la conférence de l’ISPA, qui s’est tenue du 23 au 25 avril, à Phoenix, en Arizona (Etats-Unis). Le beurre clarifié a été décrit comme un véritable baume pour la peau : il permettrait d’adoucir, d’hydrater, d’éclaircir le teint, de réparer la peau desséchée, de réduire les cernes et de soigner les gerçures.

ingrédients

De nombreux laboratoires ont déjà incorporé l’ingrédient dans leurs formulations. La société américaine Shankara, créée en 2001 et qui doit son nom à Ravi Shankar, présentait à cette occasion sa nouvelle ligne Gheesutra, dont le beurre clarifié, lavé 100 fois dans un récipient en cuivre, reste l’ingrédient principal. Il a été combiné à de l’extrait d’hibiscus, utilisé en Ayurveda pour ses propriétés tonifiantes et hydratantes, et de la vitamine C pour activer la production de collagène.

#2 – Le lait de chèvre

ingredientsLe lait de chèvre connait, lui aussi, un recours en grâce inattendu. Grâce à sa faculté à apaiser les peaux fragilisées, il convient aux clients à la peau sensible, enflammée ou sèche. En effet, il regorge de vitamines et de minéraux qui renforcent la barrière cutanée et le microbiome de la peau. Il est aussi connu pour ces propriétés hydratantes et anti-inflammatoires.

La production de Beekman 1802, une entreprise new-yorkaise créée en 2008, résume assez bien la vogue actuelle du lait de chèvre aux Etats Unis, car on retrouve l’ingrédient dans toute sa gamme, très représentative de la clean beauty.

#3 – Le chocolat

ingrédientsUn autre revenant : le chocolat ! Source d’antioxydants et de flavonoïdes, le cacao peut faire des merveilles contre le stress oxydatif, tout en favorisant l’élasticité de la peau et en prévenant le vieillissement prématuré. Il offrirait aussi une protection efficace contre les rayons UV.   

Lors de la conférence, les valeurs du chocolat étaient portées par la marque Pevonia, qui présentait sa collection Chocolate Indulgence. En France, difficile de détrôner Bernard Cassière, qui fêtait l’année dernière les vingt ans de son célèbre soin au chocolat, dont l’amusante particularité est qu’il est comestible, le chocolat utilisé étant élaboré par un maître chocolatier italien installé près de Brive. Un soin anti-stress et anti-pollution totalement régressif.

#4 – Le collagène

ingrédientsC’est la protéine la plus abondante dans le corps humain, mais elle diminue avec l’âge et le stress. L’avantage du collagène ? Sa capacité à combler les ridules et les rides. Mais son potentiel semble infini, d’où sa présence de plus en plus marquante dans les cosmétiques, mais aussi sous forme de suppléments en poudre à ingérer. 

De nombreux intervenants présentaient, lors de l’ISPA 2024 des gammes au collagène, en particulier la marque britannique Elemis, qui dévoilait à cette occasion sa crème marine au pro-collagène SPF 30, son baume nettoyant et ses disques resurfaçants pour le visage.

#5 – La phytomélatonine

ingrédientsVous n’aviez jamais entendu parler de cet ingrédient ? Nous, non plus ! Jusqu’à cette conférence, ce composé cutané, dérivé de la mélanine végétale, était passé sous le radar de la plupart des marques de cosmétiques, excepté une marque grecque, Kymamaï, créée par le Docteur Francesca Ferri.

Cette dernière a breveté une technique d’extraction de la mélatonine des plantes alpines. Elle utilise l’ingrédient pour réduire le photovieillissement, tout en atténuant les rides, les dommages causés par les UV et les tache brunes. D’après la créatrice de la marque, l’ingrédient favoriserait également l’élasticité et le volume de la peau. Une avancée intéressante, même s’il est encore trop tôt pour confirmer l’efficacité et le potentiel de l’ingrédient.

LIRE AUSSI : Complément alimentaire : le collagène naturel, nouvel élixir de jeunesse ?

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.