Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Comment intégrer un rituel amérindien à votre spa ?

rituel amérindien

Envie de proposer des soins originaux ? Chaleur, gommage, massage… Le rituel amérindien n’a rien à envier aux soins asiatiques. Voici comment le mettre en place dans votre spa.

Bonne nouvelle : les coûts d’installation d’un rituel amérindien sont peu élevés. Il vous faudra un sauna – la présence du bois est importante, car symbolique -, au moins deux cabines de soin, un espace de repos et un dispositif pour chauffer (ou refroidir) les pierres volcaniques. Un sauna finlandais, classique mais redécoré, fera parfaitement office de «hutte de sueur ».

Les techniques amérindiennes font appel aux plantes, aux méniscaux, aux enveloppements et aux massages. Elles ne nécessitent donc que peu de matériel. Il suffit de s’inspirer des traditions chamaniques, au lieu de puiser dans la symbolique chinoise ou ayurvédique. On évoque plus volontiers les esprits et les animaux totems que les chakras et les doshas !

Enfin, l’huile de massage «signature» sera facile à réaliser, avec une base d’huile de jojoba, à laquelle vous mêlerez quelques gouttes d’huile essentielle de sauge ou de lavande. Bien sûr, pour composer ces soins, vous utiliserez des plantes indiennes. La plupart d’entre elles se retrouvent facilement en Europe et de nombreuses marques les incluent déjà dans leurs formulations.

Votre rituel amérindien pourra ainsi comporter une suerie à la sauge et au genévrier, suivi d’une douche fraîche, puis d’un massage relaxant, puis d’un traitement aux pierres chaudes et d’un soin visage à la turquoise.

Les plantes vedettes du rituel amérindien

L’hamamélis

Les Indiens l’utilisent pour les lésions superficielles. Son tanin resserre les pores, augmente la résistance des capillaires et possède des propriétés antioxydants et anti radicaux libres. On l’utilise généralement pour lutter contre la couperose et le dessèchement cutané.

La sauge

Souvent associée à la mystique féminine, cette plante produit un effet tonique local, anti-inflammatoire, cicatrisant et antiseptique. On l’utilise pour soigner les érythèmes solaires et les peaux trop grasses.

Le jojoba

Les Indiens l’utilisaient sous forme d’huile antirides et anti-desséchante. Particulièrement recommandée pour les cheveux secs, cette cire végétale calmante et assouplissante a des propriétés très proches du sébum humain.

La lavande

Réputée pour ses multiples vertus cosmétiques, la lavande est purifiante et astringente pour la peau. Elle possède aussi des propriétés apaisantes et relaxantes.

Et si vous n’avez pas de sauna ? Vous pouvez passer directement au gommage au sable, ou d’un enveloppement à l’argile rouge au massage et au soin aux pierres chaudes… L’idéal est de dédier une de vos cabines à ce type de soins et de la décorer en conséquence. 

Dernier conseil : n’oubliez pas de servir à votre cliente du maté ou du jus de cactus pour faire encore plus couleur locale !

LIRE AUSSI : Sur les traces de Pocahontas, les soins amérindiens

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.