Beauté

Bien-être

Business

À Paris, 70% des hôtels indépendants pourraient refermer en août

Laetitia Fontanel

Selon le président du GNI Ile-de-France, Pascal Mousset, les nouvelles restrictions sanitaires risquent de peser lourdement cet été sur l’activité des hôtels parisiens indépendants.

«Aujourd’hui, 40% des hôtels parisiens sont fermés au mois de juillet. Dans les 15 jours, on estime que 70% des hôtels parisiens vont refermer, faute de réservation», a estimé lundi Pascal Mousset sur BFM Business. Selon le président Ile-de-France du Groupement national des indépendants hôtellerie et restauration (GNI), les aides de l’État «ne sont pas calibrées pour l’hôtellerie» : 25% des adhérents de son syndicat auraient déjà consommé leur prêt garanti par l’État et risqueraient la cessation de paiement à l’automne.

En particulier, les hôtels quatre étoiles, qui représentent «60 à 65% des hôtels indépendants parisiens», qui souffrent particulièrement de la baisse du tourisme, alors que les déplacements depuis les pays non-européens sont encore largement restreints ou exigent une vaccination complète.

Pire : «avec le variant Delta et les contraintes qui sont faites sur les voyages, il n’y a pas de séjours parisiens», affirme-t-il auprès de l’AFP, en précisant que la rive gauche de la capitale est la plus touchée. Il assure néanmoins que les hôtels devraient en majorité ouvrir fin août, avec le lancement début septembre de salons internationaux à Paris.

Avec l’AFP.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.