Beauté

Bien-être

Business

Les dangers du dermaplaning : pourquoi s’acharne-t-on à faire souffrir la peau ?

RÉACTION DE LA PEAU FACE AU DERMAPLANING

OPINION. Cette nouvelle technique d’exfoliation du visage, qui consiste à éliminer avec un scalpel peaux mortes et duvet, peut aussi avoir de fâcheuses conséquences pour la peau, comme l’explique avec humour l’esthéticienne Cécile Michel, spécialiste de la stimulation cellulaire. Dermaplaning ? Le soin qui donne des poils au visage des femmes… Un soin révolutionnaire, nous annoncent les fabricants de matériel relayés par les journalistes beauté de tout poil (c’est de circonstance). Un soin qui exfolie la peau, la rend éclatante et élimine, au passage, tous les duvets du visage. Ben voyons ! Allez, un petit effort, et le protocole nous fera aussi le café du matin ! Faut-il en rire ou en pleurer ? L’outil utilisé n’est rien d’autre qu’un scalpel chirurgical (si, si). Alors, reprenons un par un les arguments marketing de ce soin «révolutionnaire». Et laissons à notre peau le soin de répondre.

# Argument 1 : Ce soin va éliminer les cellules mortes présentes sur la surface de la peau à l’aide d’un scalpel chirurgical. Ce dernier va racler la peau et par la même occasion éliminer tous les poils qui s’y trouvent. Le teint est boosté d’emblée et retrouve un éclat spectaculaire. Comment ? L’accumulation de cellules mortes est à l’origine du teint terne et des boutons. L’élimination du duvet est un peu un bonus.

Réponse de la peau : On parle de technique de conduite sous la pluie ou d’un soin visage ? Sans vouloir vexer personne, ce n’est pas très vendeur. Quant au scalpel… Au-delà du fait que c’est un instrument médical qui n’est pas, au départ, du ressort de l’esthétique, cela revient à faire une abrasion mécanique. Et moi, la peau, que vais-je faire après une abrasion mécanique ? Vous ne savez pas ? Je vais vous le dire : je vais me défendre, je m’épaissis ! Et quand le duvet se sera transformé en poil, il ne faudra pas se plaindre de piquer…

# Argument 2 : Les résultats sont plutôt impressionnants et visibles tout de suite. Vous pourrez remarquer quelques rougeurs par-ci, par-là, et votre peau pourra vous paraître un peu sèche (on se marre !). Mais les effets secondaires de ce soin sont vraiment minimes. Au point qu’il est possible de réserver une séance de dermaplaning à la pause déjeuner et être de retour au bureau – environ 40 minutes plus tard – avec un teint ultra glowy. Un seul impératif : appliquez de la crème solaire ! Après le traitement, votre peau sera plus sensible aux rayons du soleil.

Réponse de la peau : De qui se moque-t-on ? Un teint glowy ! En résumé, vous voulez me donner un teint glowy, parce que vous m’aurez décapée et, ensuite, pour me protéger suite à votre agression, vous me conseillez de sortir avec une protection solaire. Protection solaire qui, en passant, sera appliquée en quantité négligeable et non renouvelée, et donc totalement inefficace…

Et puis, je n’ai pas envie d’être plus sèche, moi. Déjà que c’est limite la plupart du temps. Alors, sans mon lipide de surface, comment je vais retenir mon eau ? Et pour soigner mes futures taches, mes rides de déshydratation, vous allez me proposer quoi ? Un sablage ?

# Argument 3 : Les résultats vont être visibles pendant longtemps. Le dermaplaning va éliminer les cellules mortes accumulées depuis plus de trois semaines, ce qui signifie qu’un mois de peau purifiée va s’en suivre. Si vous aimez prendre soin de votre visage, alors vous allez aimer ça : le fait d’éliminer les cellules mortes va permettre aux produits de beauté utilisés de pénétrer plus profondément dans l’épiderme et donc d’être mieux absorbés. La peau devient toute lisse, le grain est affiné et le maquillage glisse uniformément.

Réponse de la peau : Pourquoi tant de haine ? J’en ai besoin, moi, de mes cellules mortes ! Elles sont ma protection contre la déshydratation, contre les  UV, parce que, sur elles, repose ma barrière cutanée qui maintient l’eau, qui est un antibactérien naturel, et qui me permet de vieillir lentement et de rester en bonne santé…

Et puis d’abord, que voulez-vous faire pénétrer plus en profondeur, dites-moi ? Parfums de synthèse, alcool, conservateurs, liants, stabilisateurs… Vous n’avez qu’à les ingérer vous-mêmes, m’enfin ! Mon conseil à moi, c’est l’injonction d’un grand philosophe cutané, Gandalf le Gris : «Fuyez, pauvres fous !» Et laissez-moi en paix.

CÉCILE MICHELBIO EXPRESS
Fondatrice du Mouvement des esthéticiennes de France, Cécile Michel est une esthéticienne spécialisée dans la stimulation cellulaire avancée. Elle est aussi la nouvelle présidente de la Confédération nationale artisanale des instituts de beauté (CNAIB-SPA) de la région Rhône Alpes.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.