Beauté

Bien-être

Business

Réouverture : une semaine décisive pour les commerces fermés

Report du Black Friday, validation du «protocole sanitaire renforcé», intervention du chef de l’Etat… Même si l’espoir d’une réouverture à la fin de la semaine s’éloigne, les commerces «non essentiels» devraient bientôt être fixés sur les conditions de leur redémarrage. 

Vendredi, la grande distribution, le commerce et le commerce en ligne ont accepté de décaler d’une semaine le Black Friday prévu le 27 novembre, au terme de leur seconde réunion avec le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Ce report, conditionné à une réouverture des commerces avant le 4 décembre, doit permettre d’éviter des attroupements dans les magasins, alors que l’épidémie de Covid-19 sévit toujours, a précisé Bercy.

La date de cette réouverture reste encore la grande inconnue. «N’attendez pas ce matin de moi une date précise, parce que mon indicateur, ce sont les critères sanitaires», a expliqué samedi le Premier ministre à une délégation de commerçants et d’artisans réunis à la préfecture de Côte-d’Or, à Dijon. L’horizon n’a pas bougé, «autour du 1er décembre», «mais pas des restaurants et des bars», a ajouté Jean Castex.

Ce n’est plus un secret : la sortie du confinement se fera progressivement, a rappelé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.  Dans un entretien au Journal du dimanche (JDD), il précise que les «assouplissements» prévus «se feront en trois étapes au regard de l’évolution sanitaire et des risques liés à certaines activités : d’abord autour du 1er décembre, puis avant les congés de fin d’année, puis à partir de janvier 2021».

La semaine passée, l’U2P demandait qu’«un point de situation soit effectué au plus tard le 26 novembre, afin de préparer une reprise des activités dès le 28 novembre ou au plus tard le 1er décembre». Le chef de l’État devrait prendre la parole plus tôt, c’est-à-dire mardi soir, avec des annonces très attendues concernant la réouverture des commerces. Cité dans ce même JDD, il déclare qu’il veut mettre fin à «l’incertitude» sur la crise sanitaire en apportant «de la clarté» et «un cap».

Élargissement des horaires d’ouverture ?

En attendant, le gouvernement et les professionnels ont finalisé leur discussion vendredi autour du «protocole sanitaire renforcé», qui doit encore être validé par les autorités sanitaires. La jauge d’accueil maximal devrait passer d’un client pour 4m2 de surface de vente à un pour 8m2, et ce, «quelle que soit la taille du commerce», selon un participant à la réunion, interrogé par l’AFP.

Pour les magasins de plus de 400 m2, un renforcement du contrôle de la jauge à l’entrée serait aussi acté «avec la présence obligatoire d’une personne qui compte le nombre de clients qui entrent». «Il n’y aura pas de prise de rendez-vous obligatoire» pour accéder aux magasins, a indiqué, pour sa part, Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution (FCD).

Autres mesures prévues : la mise à disposition obligatoire de gel hydro-alcoolique à l’entrée, le marquage au sol pour la distanciation lors du passage en caisse, une aération périodique des commerces, le port du masque obligatoire. Les horaires d’ouverture pourraient aussi être élargis et l’ouverture les dimanches serait envisagée, rapporte l’AFP, comme le demandent plusieurs fédérations de commerçants, dans une lettre ouverte qu’ils ont adressé samedi à Emmanuel Macron. Une piste qui avait déjà été évoquée par Bruno Le Maire au début du mois.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.