Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

L’obésité continue de progresser en France

AUTOPROM-PBEX -INSTALLATEURS

Une enquête montre une progression constante de l’obésité, qui concerne désormais près d’un adulte sur six, mais aussi de plus en plus d’enfants et d’adolescents.

En 2020, 17% des adultes étaient en situation d’obésité (IMC>30), soit près de 8,6 millions de personnes, contre 15% en 2012 et 10,1% en 2002, selon cette enquête menée pour la Ligue contre l’obésité. En revanche, la proportion de personnes en surpoids (25≥IMC>29,9) recule de 2 points par rapport à 2012, à 30,3%. Elle retrouve ainsi son niveau de 2000.

Au total, «près d’un Français sur deux est en situation de surpoids et/ou d’obésité», souligne la Ligue dans un communiqué. Parmi les 17% de personnes en situation d’obésité, 11,9% ont un IMC entre 30 et 35, 3,1% entre 35 et 40, et 2% au-delà de 40, soit 1 million de personnes. «Une situation inédite se dessine», prévient la fédération.

«Si les femmes sont toujours plus touchées que les hommes», avec, respectivement, 17,4% et 16,7% d’obèses, «c’est auprès de ces derniers que les progressions sont les plus fortes, notamment sur l’obésité massive», «multipliée par 3 en 8 ans», selon l’enquête. Les disparités régionales restent fortes aussi, le Nord et l’Est étant davantage touchés : 22,1% dans les Hauts-de-France, suivis par le Grand-Est (20,2%) et la Normandie (19,8%).

Forte hausse chez les plus jeunes

Les régions PACA (15,9%) et Occitanie (15,5%) sont moins touchées que la moyenne nationale, tandis que les Pays de la Loire (14,4%) et l’Ile-de-France (14,2%) sont en bas de liste. La Ligue constate ainsi «une coupure assez nette» entre le nord et le sud du pays, «et, plus particulièrement, entre la diagonale Ouest-Sud et Nord-Est».

Autre phénomène à surveiller : l’obésité «croît progressivement avec l’âge» mais «sur les dernières années, c’est auprès des Français les plus jeunes» qu’elle a le plus progressé, passant de 5,4%, en 2012, à 9,2% en 2020 chez les 18-24 ans. Pis, l’enquête indique que 34% des enfants de 2 à 7 ans et 21% des 8-17 ans sont en situation de surpoids ou d’obésité.

Cette enquête a été réalisée auprès d’un échantillon représentatif de 9 598 adultes, de 542 adolescents de 15 à 17 ans et de 1 642 enfants de moins de 15 ans, interrogés sur Internet du 24 septembre au 5 octobre 2020. Baptisée ObEpi-Roche, elle était réalisée tous les trois ans, à l’initiative du laboratoire pharmaceutique Roche, entre 1997 et 2012. La Ligue contre l’obésité l’a relancée avec l’institut de sondage Odoxa et la Chaire santé de Sciences-Po.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.