Après huit mois de fermeture, les salles de sport et les enseignes de fitness se préparent à ouvrir leurs portes à partir du 9 juin. Selon Le Figaro, un nouveau protocole sanitaire, pas très différent du précédent, devrait bientôt être dévoilé.

«Le protocole qui va s’appliquer dans ces lieux devrait reprendre, dans les grandes lignes, les règles qui s’appliquaient avant la fermeture, en septembre dernier : marquage au sol, aération des locaux, distribution de gel hydro-alcoolique, vestiaires limités, désinfection régulière du matériel, masque obligatoire durant les déplacements dans l’établissement, distanciation sociale…», indique Le Figaro.

À une exception près : les clients ne devraient pas être obligés de porter un masque durant la pratique sportive. «Il n’est plus question de le rendre obligatoire», a assuré Guillaume Schroll, vice-président de FranceActive, cité par le journal. D’autres pistes sont en discussion, comme la possibilité de rendre obligatoire la réservation pour avoir accès aux salles.

Une reprise sans doute plus lente

La jauge, établie à 35% de la capacité maximale d’accueil du public, ne fait pas non plus l’unanimité. Interrogé par Le Figaro, le délégué général de l’Union Sport & Cycle, Virgile Caille, estime qu’elle «n’est pas adaptée pour les espaces de sport». Il propose un dispositif fondé sur un nombre de m2 par client, comme pour les commerces.

Enfin, les professionnels souhaitent aussi un soutien financier de la part de l’Etat jusqu’à la fin de l’année, craignant que la base d’abonnés ne prenne des mois à se reconstituer, le modèle économique du secteur reposant sur les abonnements. Ils anticipent, en effet, une « phase défavorable » cet été, puis un véritable redémarrage à partir de l’automne.