Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Un livre blanc plaide pour une « normalisation » de la médecine esthétique

Médecine esthétiqe

Les actes médicaux à visée esthétique explosent avec leurs lots de complications, voire de dérives. Dans un livre blanc, l’Institut Sapiens et la Clinique des Champs-Élysées plaident pour une régulation de ce secteur.

Le recours aux injections d’acide hyaluronique et de botox connaît une «croissance exceptionnelle» depuis 2020», relevait la société Xerfi au printemps dernier dans une étude sur la médecine et la chirurgie esthétique. Un seul chiffre : au niveau mondial, le nombre d’interventions a bondi de plus de 30% en 2021.

Mais l’explosion de la médecine esthétique s’accompagne aussi d’une restructuration  du marché autour des cliniques spécialisés, dont les deux leaders français, Lazeo et la Clinique des Champs-Elysées, multiplient les ouvertures. À eux deux, ils comptaient déjà 130 centres en France au début de l’année.

Autre conséquence : la prolifération des actes illégaux dans une sorte de marché noir de l’esthétique. Réalisés par des professionnels non qualifiés, ils font régulièrement les gros titres de la rubrique «faits divers» des journaux, au point d’inquiéter les chirurgiens plasticiens.

LIRE AUSSI : Médecine esthétique : les actes illégaux pointés à nouveau du doigt

En 2022, le président du Syndicat national de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, le Dr Adel Louafi, allait jusqu’à dénoncer «des réseaux quasi mafieux, parfois, avec possiblement menaces de mort sur les plaignantes».

La grogne médicale a fini par pousser l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) à lancer une mise en garde, en rappelant que l’utilisation d’acide hyaluronique injectable, aujourd’hui en vente libre, est réglementée et réservée aux médecins.

À son tour, l’Académie nationale de médecine a décidé de prendre position, estimant que l’offre de soins dans l’esthétique «se développe et se diversifie fortement, avec le risque d’échapper à tout contrôle et de poser de graves problèmes de compétence».

Bref, depuis plusieurs années, les appels à un «meilleur encadrement» se multiplient, même au sein des autorités ordinales. Les médecins ne peuvent «proposer un procédé illusoire ou n’ayant pas été suffisamment évalué scientifiquement», s’insurgeait récemment l’Ordre des médecins dans un communiqué.

« Un étonnant déficit de régulation »

C’est dans ce contexte un peu tendu, qui n’a jamais été aussi favorable à des réformes de fond, que vient s’inscrire le livre blanc co-signé par Olivier Babeau, fondateur de l’Institut Sapiens, un think tank libéral, et Tracy Cohen Sayag, qui dirige la Clinique des Champs-Élysées.

Remis au ministère de la Santé le 20 octobre, ce document pointe les dérives du secteur et formule plusieurs recommandations à l’attention des pouvoirs publics. «La santé esthétique souffre en France d’un étonnant déficit de régulation. Or, ces pratiques médicales répondent à des besoins réels, largement répartis dans la population, bien loin des seules interventions de confort, et à de vraies évolutions sociétales», explique Olivier Babeau au Figaro.

Pour améliorer l’encadrement de la médecine esthétique, l’Institut Sapiens et la Clinique des Champs-Élysées proposent que la Haute Autorité de santé (HAS) devienne «l’autorité de tutelle du secteur», délivrant ainsi des certifications aux cabinets de médecine esthétique.

Ils préconisent aussi la mise en place d’une norme ISO spécifiquement dédiée à la médecine esthétique, des «parcours de formation d’excellence» pour les praticiens et les médecins, ainsi qu’un renforcement du rôle du Conseil de l’Ordre des médecins et la systématisation «des signalements à la DGCCRF d’irrégularités nuisant à la sécurité des patients, en particulier l’absence de médecins», détaille un communiqué commun.

LIRE AUSSI : Médecine esthétique : l’Ordre des médecins veut plus de réglementation

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.