Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

L’esthétique du regard : un nouveau métier à part entière

L'ESTHÉTIQUE DU REGARD UNE ACTIVITÉ PEN PLEIN ESSOR

Initiée par les extensions de cils et soutenue par des innovations régulières, l’esthétique du regard a remis au gout du jour le maquillage et la pigmentation des sourcils. Bonne nouvelle : malgré sa technicité, elle est de plus en plus intégrée dans les prestations cabine.

L’esthétique du regard est aujourd’hui l’un des marchés les plus dynamiques de la filière. Privilégiant des prestations minutieuses en cabine, il a même donné naissance à des établissements spécialisés, les fameux «bars à regard», créés au départ par des réseaux de franchises comme le Boudoir du regard ou encore l’Atelier du sourcil, que sa créatrice Jocelyne de Villeneuve vient de vendre au groupe Ieva, déjà propriétaire de la marque de soins personnalisés Ioma.

Le marché du regard inspire aussi la vente au détail avec l’apparition de nombreux produits : faux-cils magnétiques, mascaras effet 3D, fibres d’extension pour mascara, gels, palettes de maquillage pour sourcils, etc. Mais le grand attrait de la discipline est de mettre en valeur un savoir-faire de professionnelle, pour une prestation rentable et… récurrente.

Le phénomène n’a rien d’un effet de mode éphémère et le succès se confirme d’année en année.  Selon Céline Blundo, fondatrice du centre de formation Color Vintage, le secret est simple. «La discipline correspond à un vrai besoin de la clientèle. La plupart des femmes détestent leurs cils, trop courts, trop droits, clairsemés ou trop clairs, et encore plus leurs sourcils, mal implantés, trop fins, et cela concerne toutes les générations !», explique-t-elle.

Des atouts valorisés par… les masques

Le secret de longévité de la technique résiderait donc dans une recette toute simple : cette prestation a le pouvoir de changer radicalement l’expression du visage. L’effet est immédiat, voire gratifiant, pour la cliente et la praticienne.  «En travaillant sur le cil ou le sourcil, on ouvre complètement le regard. On peut même créer un effet liftant !», assure Céline Blundo.

Un regard ouvert symbolise la santé, la jeunesse, le dynamisme et la séduction. Des atouts valorisés dans la sphère privée comme le monde du travail. Le message envoyé par une cadre aux paupières tombantes, au regard barré par des cils droits et ombré de cernes n’est pas synonyme de dynamisme…

Et ce n’est pas le port permanent du masque qui va changer les choses. Plus que jamais les mesures sanitaires attirent l’attention sur le regard. L’embellissement du regard pourrait ainsi connaître un développement accéléré. Un phénomène déjà constaté par les fournisseurs, les instituts enregistrant actuellement des demandes record pour ce type de prestations.

Un jeune métier encore à structurer

Qui dit métier dit compétences. Et, à l’heure actuelle, ces prestations flottent encore dans une zone assez floue. Céline Blundo met en cause l’ordre dispersé dans lequel les prestations et les nouveautés sont apparues sur le marché. «De nombreuses esthéticiennes en sont encore à essayer de fournir quelques prestations à toutes leurs clientes, au lieu de faire du sur-mesure», regrette-t-elle.

Pour la directrice de formation, l’offre de prestations est aujourd’hui stabilisée et le concurrence est importante entre les instituts. «On ne peut plus miser sur la dernière nouveauté pour se différencier. Il faut développer une carte avec des prestations complémentaires», estime-t-elle. La praticienne travaillerait ainsi à la manière d’un visagiste, avec une approche esthétique, morphologique et corrective du regard.

Ce nouveau rôle de designer du regard sera-t-il au cœur de la reprise pour les instituts ? Pour les experts du secteur, cela ne fait aucun doute. La palette des soins à proposer va de l’extension de cil au maquillage semi-permanent, en passant par le rehaussement ou la restructuration de sourcil. Ils seront d’ailleurs nombreux à en débattre à l’occasion d’e-Beauty, le premier salon virtuel de l’esthétique professionnelle, qui se déroulera les 27 et 20 septembre prochains.

 

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.