Beauté

Bien-être

Business

Avec le spa Dior Cheval Blanc, LVMH ne craint pas la démesure

Visite du spa Dior de l'hôtel du cheval blanc à Paris

Trois mois après avoir ouvert la nouvelle «Samaritaine Paris Pont-Neuf», le groupe LVMH inaugure officiellement son premier hôtel de luxe, Cheval Blanc Paris, qui jouxte le centre commercial, avec un spa Dior, également conçu par le New-Yorkais Peter Marino.

Le luxe ne connaît décidément pas la crise. Pour son premier spa, le groupe LVMH, qui lance, dans la foulée, son label hôtelier, Cheval Blanc, a voulu frapper fort. «Un épanouissement absolu de la peau et des sens, au comble du bonheur», annonce la brochure de son spa, dans une succession de superlatifs qui donnent le tournis : «l’expérience la plus intime, le beau le plus inspirant, la bienveillance la plus sincère»…

En résumé, un spa de luxe qui, à n’en pas douter, s’est donné les moyens de coiffer tous les autres. Accolé à la Samaritaine, revue et corrigée par LVMH au format XXL, avec, là encore, un espace beauté de 3 400 m2 qui se veut le plus grand d’Europe, l’hôtel Cheval Blanc Paris, un établissement de 26 chambres et 46 suites, ne pouvait pas faire moins.

Concepteur de cet «écrin d’exception au cœur de Paris» – la prose est un peu éculée mais son inspirateur, lui, avec ses tatouages et sa casquette de cuir, sait donner du cachet à ses réalisations -, le décorateur fantasque Peter Marino a imaginé le spa comme un grand appartement parisien, au sein duquel six suites sont consacrées aux soins.

Une carte avec 48 protocoles de soin

Cheval Blanc est son premier hôtel de luxe. Désormais, le petit monde des établissements de luxe va devoir composer avec lui. L’architecte, un brin mégalo, qui a déjà réalisé des dizaines de boutiques Vuitton et Dior, ne fait pas davantage dans la demi-mesure avec son spa, au milieu des boiseries rares, du marbre et des meubles cosy.

Sa piscine d’une trentaine de mètres, majestueuse, forcément, a été habillée de mosaïques artisanales. Douche de neige, sauna et hammam complètent le délassement aquatique. Côté soins, un véritable défi pour les praticiens : une carte de 48 protocoles est proposée au public, «pour combler toutes les attentes et s’adapter à tous les rythmes», précise un communiqué. Reste, pour le personnel, à pouvoir assurer la même qualité de service pour chaque client !

Parmi les prestations, on notera de la micro-abrasion aux cristaux de Saphirs, un soin aux pierres chaudes semi-précieuses ou encore un rituel à six mains, visage, chevelure, pieds et mains, effectué par deux « ambassadrices beauté » et un «artiste-coiffeur». Mais la carte se veut aussi «évolutive imaginée en fonction de la saison, des défilés Dior ou des collaborations avec des experts de renom», à laquelle s’ajoutent des «formules professionnelles haute performance», les «Solutions Dior», que l’on retrouve dans la boutique, installée au sein du spa, avec tous les produits iconiques Dior…

Visite du spa Dior de l'hôtel du cheval blanc à Paris

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.