Beauté

Bien-être

Business

Instituts : 7 façons de proposer des soins ayurvédiques

Pierres pour les orteils

Au cours des dix dernières années, les soins ayurvédiques se sont imposés dans l’offre des instituts de beauté français. Profession Bien-être a repéré pour vous sept façons de répondre à cette demande, sans tomber dans l’exotisme factice…

L’Ayurvéda, cette «science de la vie» indienne intéresse tout particulièrement la génération des baby-boomers (plus de 60 ans) et la génération X (49-60 ans), une clientèle de prédilection pour les spas. Est-ce la nostalgie des chemins de Katmandou ou du sitar de Ravi Shankar, chère aux années 1970 ? Il n’est même plus question ici de soin, mais de voyage initiatique à la recherche de soi-même.

Son premier bénéfice est son rôle anti-stress. La peau est perçue comme un indicateur de bien-être – ou… de mal-être ! Ce qui soigne l’intérieur se voit à l’extérieur. Quand vous diminuez votre stress et que votre esprit est en paix, le corps suit le mouvement et trouve de lui-même les ressources nécessaires pour améliorer l’état général. Vous pouvez l’y aider par l’exercice physique, l’alimentation et des soins en cabine.

Il sera sans doute difficile pour un institut classique de proposer le shirodhara – littéralement traduit : la «compresse céleste» -, qui nécessite un équipement particulier, avec une table de soins spéciale, ou de soumettre votre client à la détoxication interne, relevant plus de la médecine traditionnelle que du soin de beauté. En revanche, les nombreux massages à l’huile tiède sont faciles à intégrer dans un menu de soins.

#1 – Pas de jargon non maîtrisé

N’utilisez pas trop de mots indiens compliqués pour vos traitements, à moins de parfaitement maitriser leur signification. Si vous employez l’appellation originale, expliquez toujours soigneusement le soin.

#2 – Pas d’ésotérisme

N’en rajoutez pas dans le mysticisme. Votre client vient pour un soin, pas pour se convertir à l’hindouisme.

#3 – Testez le soin sur vous-mêmes

La meilleure façon de vérifier si un soin ayurvédique correspond à votre clientèle, c’est d’essayer vous-même le soin en question.

#4 – Expliquez vos manœuvres

N’oubliez pas que l’Ayurveda ne correspond pas forcément à la mentalité européenne, a fortiori française. Informez donc le plus précisément possible vos clients sur le bien-fondé de la technique.

#5 – Adaptez la technique à la sensibilité de votre client

Un véritable soin ayurvédique, parfaitement adapté à la mentalité et aux habitudes indiennes, risque de stabiliser un client peu habitué aux massages profonds et aux débouches d’huiles. N’hésitez pas à adapter les protocoles pour correspondre à sa sensibilité.

#6 – Préparez vos clients

Avant de vous lancer dans une série de soins ayurvédiques, familiarisez vos clients avec ces techniques venues d’ailleurs en organisant des journées portes ouvertes sur le thème de l’Inde.

#7 – Ne faites pas semblant

Surtout, ne proposez pas des soins ayurvédiques simplement parce que c’est la mode : votre clientèle ne s’y trompera pas. Il vous faut une formation solide et une véritable passion pour ce type de technique pour convaincre !

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.