Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Esthétique : comment créer des soins saisonniers ?

SOINS D'HIVER

La peau s’habitue à une routine de soins, qui finit par être de moins en moins efficace au fil des mois. Adopter une approche saisonnière n’est donc pas simplement une astuce marketing…

Vos clientes qui ont déjà compris les avantages d’une alimentation saine, fondée sur des aliments de saison, seront réceptives à votre démarche. D’autant que le temps lui-même a une influence certaine sur l’état de l’épiderme. Crèmes et lotions devraient être plus émollientes en hiver et plus légères en été, pour compenser les différences de température et d’humidité.

Automne et hiver

automne hiverLes mois d’hiver impliquent un temps plus froid, des vents plus ou moins violents et des intérieurs chauds et secs, malgré les restrictions d’énergie. Pour se protéger, la peau se renouvelle plus rapidement, ce qui pousse plus de cellules mortes vers la surface de l’épiderme. D’où une peau sèche, plus sensible aux ridules.

Sans exfoliation préalable, l’utilisation d’huiles trop riches va être inefficace. Il s’agit donc d’une étape nécessaire avant d’éliminer l’excès de cellules mortes. Elle aidera aussi à lisser les rides, hydrater, éclaircir et nourrir la peau. C’est le moment de réparer les dommages causés par le stress oxydatif, à grand renfort d’huile pépins de raisin, d’églantier ou d’argousier, qui contiennent toutes de puissants anti-oxydants.

C’est aussi la bonne période pour recourir à des prestations anti-âge que vos clientes doivent éviter pendant les périodes ensoleillées, comme les soins visages à la lumière pulsée, le microneedling, les soins de phytothérapie aux lasers froids, la microdermabrasion et les peelings enzymatiques.

N’hésitez pas à intégrer dans vos menus d’hiver des massages au gua sha, les traitements par champs électromagnétiques et microcourants. Ils tonifieront les muscles du visage et stimuleront la microcirculation. 

Pour concevoir des soins performants en hiver, il faut bien comprendre la différence entre un produit hydratant et émollient. Très souvent, vos clientes sont persuadées qu’elles doivent recourir aux huiles végétales, au karité et au beurre de cacao, si leur peau est déshydratée. Mais en fait, ces ingrédients ne sont bénéfiques que si leur peau a besoin d’émollient.

Car les huiles et les beurres n’hydratent pas la peau en soi, elles renforcent la barrière protectrice et empêchent l’humidité de s’échapper. Il est donc important d’utiliser des sérums hydratants avant d’appliquer des crèmes émollientes.

L’acide hyaluronique, par exemple, attire rapidement l’eau dans la peau. D’autres actifs comme la glycérine végétale, l’aloe vera et les acides de fruits (AHA) sont aussi d’excellents hydratant. En cas de doute, portez votre choix sur des sérums et des élixirs contenant des peptides naturels.

Soins de printemps

Pendant la période qui précède le printemps, nous consommons souvent moins de nutriments essentiels, d’autant que de nombreux fruits et légumes perdent leurs vitamines pendant le stockage. Il est alors logique que la peau présente un déficit, avec un aspect déshydraté, pale et fragile. C’est donc l’occasion de conseiller à vos clientes des masques contenant une concentration plus élevé de vitamines et d’antioxydants provenant de fruits.

Profitez-en pour faire découvrir à ces mêmes clientes les vertus de la sève de bouleau ou d’érable. Ce cocktail de nutriments, de vitamines et de cellules souches végétales ne peut être récolté que de la fin du mois de février au début mars. Il est utilisé depuis des siècles dans le nord de l’Europe pour restaurer la santé et stimuler la vitalité après l’hiver. L’eau d’érable ou de bouleau peut être mélangée à des masques visage ou vaporisée sur la peau. Elle peut même être consommée sous forme de jus.

Vous aimez les champignons ? Intéressez-vous à la morille, qui contient de l’acide folique à l’état naturel. Les champignons ont des effets hydratants, exfoliants et éclaircissants, tout comme l’acide hyaluronique. Vous pouvez trancher les morilles en fines lamelles et les utiliser sous leur forme fraîche ou encore les incorporer à vos masques.

Côté technique, c’est le moment de proposer des soins anti-âge avec des soins leds et de l’infrarouge, voire des microcourants pour raffermir la peau. Et, bien sûr, commencer des soins minceur pour préparer leur silhouette pour l’été.

Soins d’été

Le soleil revenu, les glandes sébacées se font plus actives. Aux émollients trop riches, préférez de l’aloe vera ou de l’eau de rose. Concentrez-vous sur l’utilisation de masques aux fruits et légumes frais rouge, violets et verts. Les tomates, les raisins et les aubergines, par exemple, sont chargés d’antioxydants. Et conseillez à vos clientes d’en manger sans modération : ils protègent le corps du stress oxydatif. 

L’été, il est essentiel de ne pas sortir sans écran solaire. N’oubliez pas d’en appliquer à la fin de votre soin visage ! Prévenez vos clientes qu’elles devraient éviter enzymes et acides exfoliants au cours de la journée : bien qu’ils soient bénéfiques pour l’hydratation, ils augmentent la photosensibilité !

Enfin, prudence avec les soins de resurfaçage et les gommages. Ces deux soins amincissent les couches protectrices de la peau, qui protège le corps de l’exposition au soleil. Concentrez vous plutôt sur la reconstitution des niveaux d’hydratation et l’ajout d’antioxydants et de peptides, et mettez en avant des soins visage à l’oxygène actif.

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.