Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

À Paris, le nombre de bars à ongles a bondi de 20% en trois ans

BARS À ONGLES

Le bien-être est devenu un moteur de la consommation, et cela se voit à Paris : les petits commerces liés aux soins du corps et au bien-être ainsi que les bars à ongles connaissent une forte progression depuis trois ans, selon une étude.

Les boutiques font toujours recette dans la capitale. «Avec 28 commerces pour 1 000 habitants, Paris jouit de l’une des densités commerciales les plus importantes au monde», se félicite la mairie de Paris, qui vient de publier une étude sur l’évolution des commerces parisiens entre 2020 et 2023.

Réalisée conjointement avec la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCI) et l’Atelier parisien d’urbanisme (Apur), celle-ci recense 60 846 commerces, bars et restaurants ou services commerciaux sur les quelque 83 154 locaux situés en rez-de-chaussée présents dans les rues de la capitale, ce qui représente un léger recul sur la période : – 842 établissements, soit -1,4%.

Mais si le petit commerce reste relativement stable, il se modifie aussi en profondeur, bousculé, notamment, par le commerce en ligne, qui a eu «des conséquences sur les commerces d’équipement de la personne (prêt-à-porter, chaussures, bijouterie…)», avec un recul de 8%, entraînant la disparition de 621 commerces de ce type sur les 7 300 existants.

Autre tendance : l’apparition de 863 commerces «émergents», installés à Paris entre 2020 et 2023. Un phénomène qui reflète «les nouvelles aspirations et les évolutions de la société», selon l’étude. On y trouve, notamment, de nombreuses boutiques liées à la santé et au bien-être, soit 283 nouveaux commerces (+15%).

Près de 600 bars à ongles parisiens en 2023

Cet ensemble d’activités comprend, entre autres, les instituts de beauté, les bars à ongles et les tatouages, mais aussi les boutiques de prothèses auditives ou la vente de CBD (cannabidiol), qui a vu l’installation de 550 nouveaux établissements, en particulier dans le centre et l’ouest de Paris, note l’étude, qui dénombre, pour la catégorie «santé-bien-être», un total de 3 015 commerces en 2023, dont 886 rattachés à des réseaux (29%).

Parmi ces activités, le nombre de bars à ongles s’est envolé, avec une progression de 20% en trois ans. «Depuis 2014, le nombre d’ongleries (sic) a plus que doublé. Le secteur est très dynamique et le taux de rotation, entre 2020 et 2023 s’élève à 19%», souligne l’étude. Pas moins 565 bars à ongles ont été recensés en 2023, principalement «dans les quartiers résidentiels pour être au plus près de leur clientèle». Ils sont moins présents dans les quartiers du nord-est et le 13e arrondissement, «plus populaires».

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.