Commerce spécialisé : la beauté-santé en recul de 25% depuis janvier

LE MARCHÉ BEAUTÉ-SANTÉ EN RECUL

Si les enseignes du commerce spécialisé ont en moyenne progressé de 3,4% en septembre, par rapport à la même période en 2020, des activités comme la beauté-santé reste encore dans le rouge, selon la fédération Procos.

Ainsi, l’alimentaire spécialisé a bondi de 12% l’an dernier, l’équipement de la personne, de 2,9%, tandis que la beauté-santé est en négatif (-1,4%), indique Procos, qui souligne toutefois que la reprise, en septembre, est bien là : en moyenne, les enseignes, toutes activités confondues, ont progressé de 3,4%, par rapport à septembre 2020, et de 1,3%, si l’on prend comme période de référence septembre 2019.

En cumul, sur les neuf premiers mois de l’année, l’activité du commerce spécialisé en France enregistre une croissance de 9,3% par rapport à 2020, mais un recul de 12%, comparée à 2019. Là encore, les disparités sont fortes entre les secteurs : pour la beauté-santé, l’activité a chuté de 25,9% entre janvier et septembre, relève la fédération du commerce spécialisé, dans un communiqué.

Prévisions prudentes pour la beauté-santé

Si des signes de reprise sont manifestes, elle reste toutefois prudente sur les perspectives de fin d’année. «Le contexte à la fois de l’offre (disponibilité des produits, des coûts d’approvisionnement) et de la demande (inflation sur les dépenses contraintes réduisant le pouvoir d’achat disponible pour consommer) ne permet pas d’espérer un rattrapage d’activité suffisant dans les activités les plus impactées depuis le début de l’année telles que l’équipement de la personne et la beauté-santé», note Procos.

Enfin, la fédération alerte sur l’augmentation des loyers commerciaux de 2,6% en 2022. Une hausse qui «n’est pas concevable», compte tenu de la période actuelle, estime l’organisation professionnelle. Elle demande de suspendre l’application de l’Indice des loyers commerciaux (ILC) pour 2022, «afin de ne pas asphyxier davantage de nombreux commerçants quelle que soit leur taille».

 

Découvrez nos partenaires

Dans la même catégorie d' Articles

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter de profession bien-être.