Beauté

Bien-être

Business

Cosmétiques : variations estivales autour de la figue

Très prisée en cosmétique, la figue inspire de nombreuses gammes : on la retrouve au cœur des formules naturelles sous forme de macérât huileux, de shampoing solide ou d’eau de toilette. Voici cinq façons de la décliner cet été.

C’est le fruit de la saison. Juteuse et ensoleillée, la figue évoque les tartes estivales et, en parfumerie, une fragrance fraîche et fruitée. Elle aurait aussi des bienfaits uniques pour la peau. Gorgée d’eau, elle apporterait de l’hydratation aux couches supérieures de l’épiderme pour un teint frais et rebondi. Sous forme d’huile, elle lutterait même contre les ravages du temps, en exerçant un effet tenseur sur la peau.

Au cœur de la nouvelle gamme de Tadé, la figue de Carthage bio se marie à l’aloe vera dans une crème mains et un lait corps, deux nouveaux produits destinés à lutter contre le dessèchement de la peau. Mêlée à l’huile d’olive, elle sublime aussi un savon liquide et l’enrichit d’actifs anti-âge.

Tadé, Crème pour les mains, figuier de Carthage, 8,50 euros le tube de 30 ml ; Lait corps, 29,90 euros le flacon pompe de 250 ml ; Savon liquide, 15,50 euros le flacon pompe de 300 ml. Disponible dans les grands magasins, en instituts de beauté, spas, hammams et magasins bio et sur le site de la marque. 

Chez Aroma Zone, on a retenu les propriétés anti-âge et protectrices du fruit, mais dans une version moins onéreuse que l’huile, à savoir : sous forme de macérât huileux, qui vous permettra de créer votre propre soin.

Aroma Zone, Macérat huileux de figuier de Barbarie, 6,90 euros le flacon de 300 ml. Disponible dans les boutiques et sur le site de la marque, et dans les shop-in-shop des Printemps de Metz, de Strasbourg et de Lille.

Mais la figue s’adapte aussi aux cheveux fragilisés ou sensibles aux agressions extérieures. Pour les besoins de la cause, les formulateurs y ont ajouté de l’huile de M’balaka, pour redonner de la souplesse et de la brillance, et de l’encens d’Amazonie, pour protéger des agressions extérieures.

Pachamamaï, shampoing solide à l’extrait de figuier de barbarie, 18,50 euros le pain de 65g. Disponible en magasins bio, en pharmacies et sur le site de la marque.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.