L’Officine Universelle Buly entre dans la sphère LVMH

Buly

Le groupe de luxe LVMH a racheté la marque relancée par Ramdane Touhami et Victoire de Taillac, en 2014, commercialisant des parfums, des bougies parfumées et des brosses à dents laquées.

«Après avoir été soutenue et accompagnée durant près de quatre ans par le fonds d’investissements minoritaire LVMH Luxury Ventures», Officine Universelle Buly 1803, «rejoint aujourd’hui le groupe LVMH aux côtés de ses 75 autres maisons», annonce le spécialiste du luxe dans un communiqué.

En 2014, Victoire de Taillac et Ramdane Touhami, passionnés de cosmétiques, avaient fait revivre la maison de parfum de Jean-Vincent Bully, née en 1803. Celle-ci avait connu son heure de gloire sous la Restauration, avant que son fondateur ne finisse ruiné, 17 ans plus tard, lors du soulèvement populaire des «Trois glorieuses». Un destin romanesque qui inspira le personnage de César Birotteau de Balzac.

« Une belle aventure entrepreneuriale »

«Cet écrin est un cadre pour exprimer notre vision de la beauté et bien au-delà. D’un côté, nous avons un pied dans le passé avec l’atmosphère de la boutique, les noms des produits. De l’autre, nous avons un pied dans le futur avec, par exemple, nos parfums à l’eau qui utilisent la micro-encapsulation. Cela pour éviter les formules aux solvants trop irritants pour l’épiderme, tout en offrant une véritable tenue sur la peau», expliquait Ramdane Touhami, peu de temps après l’ouverture de son magasin, à Paris.

Voulant en faire une sorte de vitrine de l’art de vivre à la française, ses fondateurs ont conservé le nom du parfumeur moins le « l », qui lui donnait, à leurs yeux, une consonance trop anglo-saxonne. «Buly incarne parfaitement la philosophie que nous retrouvons dans les maisons du groupe LVMH», déclare Bernard Arnault, PDG du groupe, cité dans le communiqué. Victoire de Taillac sera directrice de l’offre, de l’image et de la communication de la marque.

Découvrez nos partenaires

Dans la même catégorie d' Articles

Restons en contact

Inscrivez-vous à la newsletter de profession bien-être.