Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

MCB 2024 : plus de place, plus de confort et un espace shows retravaillé

Décalé d’un mois cet automne, en raison des Jeux olympiques, le salon Mondial Coiffure Beauté, qui se tiendra du 12 au 14 octobre, Porte de Versailles, à Paris, a levé le voile sur les changements de la rentrée. 

Ce sera le coup d’envoi d’une rentrée chargée d’espoirs pour les coiffeurs. Après le Covid, une reprise en dents de scie, marquée par les défaillances, et un contexte politique déstabilisant pour les entreprises, on aurait pu croire la résistance des professionnels émoussée. Pas sûr. «Ce MCB, c’est le moment où l’on doit se retrouver, surtout en cette période un peu chaotique», a souligné Christophe Doré, le président de l’Unec, co-organisateur de l’événement avec Standing Events, lors d’un point presse, mardi 2 juillet.

L’an dernier, pas moins de 280 exposants étaient présents au Mondial Coiffure Beauté, attirant 47 600 visiteurs, dont 78% appartenant au secteur de la coiffure et 10%, à celui de l’esthétique. Alors que le souvenir du trou d’air provoqué par la pandémie est encore dans tous les esprits, l’optimisme reste aujourd’hui de mise.

«Beaucoup de choses ont été dites pendant le Covid, avec des réflexions plutôt tranchées, sur le digital, les rencontres professionnelles en visio, etc. Or, on constate que, dans le monde événementiel, le média salon, notamment le BtoB, a retrouvé une place qualitative», s’est félicité Christophe Gabreau, président de Standing Events, auprès de Profession bien-être.

Un tiers de nouveaux exposants

Pour preuve, les exposants ne bouderont pas le salon, qui se déroulera cette année du 12 au 14 octobre, en raison des Jeux olympiques. Comme les années précédentes, le ratio nouvelles marques/renouvellements restera le même : 30-70%, a assuré l’organisateur. Avec, toutefois, un visitorat qui est en train d’évoluer. 

«Il est beaucoup plus qualifié. Par ailleurs, 2 à 3% de nos anciens visiteurs préfèrent désormais rester chez eux. Autre évolution : on est plus aujourd’hui sur des salons continentaux que sur des salons internationaux, et ce phénomène touche aussi notre secteur», a admis Christophe Gabreau, alors que le MCB a enregistré 4 500 visiteurs étrangers en 2023.

Pour «coller au mieux aux attentes du public», Standing Events a donc décidé de retoucher l’organisation spatiale de son salon. «On a changé l’entrée et modifié la gestion des flux de visiteurs, avec plus d’allées, dont les principales seront plus larges, on aura aussi des espaces de détente, plus d’espaces de restauration et des lieux apaisés pour rencontrer des exposants», a expliqué son président.

Un temps de visite « très long »

Car l’un des points clés du MCB, c’est la durée passée sur place. «Le temps de visite est très long. Beaucoup restent une journée. Certains reviennent même le lendemain. C’est pourquoi on doit adapter l’offre spatiale à ces visites qui sont assez longues», a fait valoir Christophe Gabreau, qui a précisé que près de 42% des visiteurs sont des dirigeants d’enseignes. Pas question, en revanche, de toucher aux points forts du salons, qui seront reconduits (grand prix de l’innovation, championnat du monde de coiffure Hairworld, etc.).

À un détail près : les shows, qui attirent chaque année plus de 20 000 spectateurs durant deux jours, ont été retravaillés. «Son, lumière, espaces… On a repensé complètement l’espace shows, rescénarisé, en y apportant  beaucoup de nouveautés techniques», a annoncé l’organisateur, qui l’a rebaptisé l’« Arena ».

Autre nouveauté : le MCB proposera aussi son propre programme artistique, avec deux heures de spectacle, lors de la soirée d’ouverture, le samedi soir. «Il correspond à l’ADN que nous souhaitons mettre en avant, comme l’excellence du métier, la transmission et la qualité du geste du coiffeur», a détaillé Christophe Gabreau. Nommé «Slow fashion hair», il s’inspire du mouvement «slow», qui prône… le retour aux valeurs fondamentales. Bref, le MCB n’a pas dit son dernier mot.

LIRE AUSSI : Au BS Congress, les professionnels de la beauté s’essayent au speed dating

Facebook
LinkedIn
WhatsApp
Email
Dans la même catégorie

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.