Beauté

Bien-être

Business

Coiffure : un casque LED pour soigner les cheveux

UN CASQUE LED POUR LA REPOUSSE DES CHEVEUX ET LA SANTÉ DU CUIR CHEVELU

En associant photomodulation LED et infrarouges, ce casque de technologie allemande vient compléter l’offre de soins des salons de coiffure de façon originale pour améliorer l’état du cuir chevelu.

Après une montée en puissance un peu poussive sur le marché français, la photomodulation par LED séduit les professionnels de la beauté. Cette technique de soin par la lumière a démontré son efficacité sur l’ensemble des couches cutanées. La méthode non invasive, indolore et relaxante, et surtout mains libres, permet aujourd’hui de traiter aussi les différents problèmes du cuir chevelu.

L’énergie transmise aux tissus est déterminée par les différentes longueurs d’ondes utilisée, le temps d’application et le mode employé, pulsé ou continu. Le casque autonome propose ainsi cinq programmes de soin. Avec, chacun, un but précis. Le bleu traite l’alopécie et la chute des cheveux par l’association des LEDs et de l’infrarouge pulsé. La séance améliorerait la microcirculation sanguine, une meilleure oxygénation des tissus pour stimuler la repousse, tout en préservant le follicule pileux.

Le soin rouge atténuerait les cheveux blancs par la stimulation d’un enzyme antioxydant pour augmenter la production et le taux de mélanine. Il agirait aussi sur les radicaux libres à l’origine du vieillissement du cuir chevelu. Le casque agirait aussi sur la nature même du cheveu : le soin vert associe une lumière bleue puis rouge pour agir sur le dérèglement des glandes sébacées à l’origine des cheveux gras.

Des forfaits de 6 à 12 séances

Le soin jaune, lui, exercerait son action sur la fragilité des fibres capillaires et de l’assèchement de la peau. En améliorant l’aspect du cheveu sec, il agirait aussi sur les pellicules. Enfin, le soin violet s’adresse aux personnes en post-chimio. En stimulant le métabolisme et en activant les fibroblastes et la production d’élastine, il consoliderait la repousse des cheveux. Pourvu d’un rôle antibactérien, il agirait aussi sur l’inflammation des tissus.

Comme pour les soins esthétiques, les traitements avec le casque LED ont besoin d’une certaine période pour se stabiliser. Il faut donc prévoir – et en avertir vos clients – qu’il faudra programmer, selon les soins choisis, des forfaits de 6 à 12 séances, à raison d’une ou deux séances par semaine.

Casque Hairdelight, distribué par Isis Group ; Casque LED AAMS,  distribué par AAMS.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Prenez les nouvelles du jour avec votre café.

Compte tenu de la taille de notre audience, nous devons changer notre système d’expédition de la newsletter quotidienne. Pour continuer à la recevoir, il vous suffit de reconfirmer votre inscription en cliquant sur le lien ci-dessous. 

Cela vous prendra moins de 30 secondes… A tout de suite !

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.