Beauté

Bien-être

Business

Parce que le bien-être, c'est aussi une affaire de professionnels

Coiffure : dix attitudes à proscrire pour préserver votre salon

Coiffure management

Votre management n’est pas au top ? Courage, il n’est pas trop tard pour organiser votre année ! Au-delà des bonnes résolutions, souvent vite oubliées, Profession bien-être vous propose d’éliminer les attitudes qui peuvent ruiner votre activité.

#1 – Fermer sa porte en permanence

Vous ne pouvez pas être à l’écoute de votre équipe toute la journée, bien sûr. Le management de la porte ouverte a des limites. A l’inverse, vous retrancher derrière votre fonction de manager pour ne jamais discuter de problèmes latents risque d’être contre-productif. A force de fermer votre porte à toute suggestion, c’est votre esprit que vous fermez. Alors, établissez des règles et un rendez-vous régulier pour être à l’écoute de vos collaborateurs.

#2 – Refuser de déléguer

Êtes-vous irremplaçable ? En fait, non. Beaucoup de managers de salon le découvrent au pied du mur, lorsque les circonstances les empêchent d’être présent. La plupart du temps, le salon continue de fonctionner. Pas forcément aussi bien que sous leurs yeux. Quoique… Si vous ne laissez pas vos collaborateurs faire leurs preuves, ils risquent d’aller là où on leur laissera de l’espace.

#3 – Vouloir gérer le moindre détail

Vous êtes inquiet au point de vérifier tout ce que font vos collaborateurs, et en même temps vous leur reprochez leur manque d’initiative personnelle. Comment, dans ces conditions, les encourager à se dépasser? C’est mission impossible.

LIRE AUSSI :  La « microgestion » ou comment saborder les performances de votre équipe

#4 – Prétendre tout savoir

Votre expérience est précieuse et vos compétences indiscutables. Mais personne n’est omniscient ! Si vous vous auto-persuadez de votre supériorité par rapport à toute votre équipe, vous passerez sans doute à côté d’un candidat qui pourrait apporter beaucoup à votre salon, et vous négligerez la suggestion d’un membre de l’équipe qui pourrait augmenter le chiffre d’affaires. Restez réaliste : personne n’est parfait.

#5 – Négliger la formation de vos collaborateurs

Il existe aujourd’hui beaucoup de moyens d’organiser la formation de ses collaborateurs sans enrayer le fonctionnement de votre salon. Digitales ou présentielles, les formations sont indispensables pour maintenir le niveau de votre équipe à la hauteur de la demande de vos clients. Elles permettent aussi à vos salariés de réviser leurs connaissances et de s’adapter aux nouvelles techniques. Plus votre équipe sera qualifiée et plus votre salon sera attractif. Cela vaut la peine d’y réfléchir attentivement.

#6 – Ne pas entretenir ses réseaux

Les réseaux sociaux sont un moyen pratique de se tenir au courant et de communiquer, c’est entendu. N’en négligez pas pour autant vos réseaux professionnels. A la tête de votre salon, vous pouvez parfois vous sentir très seul. Être en rapport avec d’autres professionnels peut se révéler alors très utile : vous n’êtes pas le seul à subir vos soucis quotidiens.

#7 – Se laisser dévorer par l’administratif

Votre obsession se porte sur le chiffre à réaliser, sur les charges, sur la comptabilité ? Vous êtes plus que précis sur les déclarations, les délais de paiement ? Bien sûr, il est important d’être rigoureux. Mais le management ne se résume pas à la gestion comptable. Vous faites un métier de contact avec le public. Ne vous laissez pas couper des basiques de votre profession.

#8 – Ne pas répartir les rôles clairement

Vous ne jurez que par la polyvalence ? C’est bien. Mais ce n’est pas une raison pour laisser tout le monde dans le flou. Si vous ne précisez pas dans le détail les taches de chacun, vos collaborateurs auront tendances à prendre eux-mêmes leurs marques, au détriment à la fois de votre autorité et de la bonne ambiance générale du salon. Il vous faudra alors trancher dans le vif en cas de conflit. Et cela ne va pas arranger les choses.

#9 – Négliger les problèmes personnels

Si vous négligez vos problèmes personnels, ils risquent de faire irruption dans votre vie professionnelle au moment où vous vous y attendez le moins. Si vous ne prêtez pas attention à votre santé, elle risque de vous jouer des tours : burn-out, malaises, voire pire… De même, si vous ne prenez pas soin de votre vie familiale, vous pouvez déclencher des crises qui se répercuteront forcément sur votre activité. Une dépression n’arrangerait en rien vos affaires !

#10 – Fuir la confrontation

On ne gagne jamais rien à laisser pourrir une situation. Qu’il s’agisse d’un problème avec un collaborateur ou un différend avec l’administration, il vaut toujours mieux prendre le taureau par les cornes. C’est bien sûr un mauvais moment à passer, mais il faut le faire tout de suite et en être débarrassé, plutôt que de trainer l’affaire pendant des semaines, voire des mois…

Vous vous êtes reconnu au passage dans ces maladresses ? N’essayez pas de tout corriger à la fois ! Prenez votre défaut le plus criant et travaillez-le, avant de vous attaquer à la suite… Un pas à la fois !

Merci à Erik Dumon pour son expertise du management du salon de coiffure. A la tête de la société Educattitude, il a conçu une formation du créateur au long cours, avec des séances réparties chaque trimestre.

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.