Logo profession bien etre : magazine d'actualité économique de la beauté et du bien-être

Beauté

Bien-être

Business

Beauté

Bien-être

Business

Coiffure : Chloé Roy et Enrique Arrivé, sacrés entrepreneurs de l’année

COMMUNITY BUSINESS CHALLENGE

Associés depuis près de dix ans, les deux fondateurs du salon "Le portrait, Maison de coiffure" viennent de remporter le premier trophée du Community Business Challenge, organisé par Stéphanie BozoNnet et Patrick Ahmed.

Le 22 octobre, ils étaient dix finalistes à monter sur la scène des Folies Bergère pour assister à la remise du premier trophée Business récompensant l’entrepreneur de l’année dans la coiffure. Parmi les trois nominés, devançant Thierry Bordenave, qui concourait avec son enseigne « Les hommes ont la classe », à Pau, et Constance et Paul-Alexis Laporte pour le salon « Vania Laporte », à Bordeaux , Chloé Roy et Enrique Arrivé, co-fondateurs du salon « Le portrait, Maison de coiffure », aux Herbiers, en Vendée, ont donc remporté ce premier trophée « business » de la profession.

Situé dans une maison de maître, valorisée par une verrière ouverte sur un jardin, ce salon très particulier s’étend sur 200 m2 répartis en trois zones de travail : la verrière, le salon d’hiver et l’étage, avec douze postes de travail, deux cabines de soins individuels et un corner barbier disposant de trois fauteuils.

Un comportement éco-responsable

Chaque client est un rendez-vous unique : l’équipe ne décroche donc pas le téléphone à longueur de temps… Avant chaque visite, les fondateurs organisent une consultation gratuite pour travailler sans mauvaise surprise. Autre atout mis en avant : leur parti-pris éco-responsable, avec le choix d’une coloration 100% végétale et bio, qui représente 70% des couleurs appliquées au salon, la proposition de vente en vrac des shampoings et des soins, des produits de maquillage bio rechargeables, avec une attention marquée au recyclage.

Bref, « Le portrait, Maison de coiffure » est un projet « vert » ! L’ensemble des végétaux en présentation est même entretenu grâce à l’eau du puits de la maison. Il a aussi pour vocation de garantir la diversité et l’inclusion : semaine de quatre jours pour tous, renforcement de l’engagement et de l’autonomie, encouragement du travail d’équipe et de la collaboration et participation collective au recrutement.  Au quotidien, les collaborateurs peuvent adapter les postes de travail, pour assurer une ambiance décontractée et un climat bienveillant.

Digitalisé depuis de nombreuses années, le salon a opté pour la prise de rendez-vous en ligne et l’envoi systématique de sms de rappel. En matière de communication, ce lieu unique a choisi de ne pas confier le travail à un community manager, encore moins à une apprentie  : ses réseaux sociaux sont alimentés au fur et à mesure de l’inspiration de l’équipe.

Un concours pas comme les autres

Le Community Business Challenge n’est pas un concours comme les autres. C’est, à l’heure actuelle, le seul événement destiné à récompenser l’entreprenariat dans le secteur de la coiffure. Et le caractère atypique de ce challenge n’a pas rebuté les candidats. Au contraire ! Ils ont décidé de se revoir et d’échanger leurs « best practices ». De l’avis général, le fait d’avoir eu à préparer un dossier de candidature leur a permis de mieux concentrer leur vision de l’entreprise. Après le succès de cette première édition, ils attendent donc tous la suite. En 2024 !

Partager sur Facebook
Partager sur Linkedin

Dans la même catégorie d' Articles

Nous utilisons des cookies

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.